Obsolète, le parc des expositions de la Porte de Versailles à Paris, qui accueille des congrès et des salons, entame sa mue. Viparis, filiale du groupe Unibail-Rodamco, a dévoilé, ce jeudi 29 octobre, le futur centre de congrès imaginé par l'agence Valode et Pistre. Les travaux, réalisés par Eiffage, s'achèveront fin 2017.

Le parc des expositions de la Porte de Versailles à Paris avait besoin d'un rafraîchissement. Et l'exploitant Viparis a décidé de voir les choses en grand en revitalisant l'ensemble du site, baptisé aujourd'hui "Paris Convention Centre".
Au menu : création de places, d'espaces verts et surtout de quatre nouveaux pavillons signés par des pointures de l'architecture française : Dominique Perrault, Jean Nouvel, Christian de Portzamparc et Valode et Pistre pour le pavillon 7.

 

Ce jeudi 29 octobre, la filiale du groupe Unibail-Rodamco, a donc dévoilé le futur centre de congrès du Parc des expositions de la porte de Versailles, en présence de Jean-Louis Missika, maire adjoint en charge de l'urbanisme.

 

"Ce centre de congrès constituera une pièce maîtresse dans l'attractivité de la Ville de Paris, s'est félicité Jean-Louis Missika. Les travaux, réalisés par Eiffage, ont démarré en mai dernier et s'achèveront fin 2017, nous a signalé ViParis. Pas de temps à perdre, un premier congrès a été signé récemment par une entreprise spécialisée dans le secteur médical pour avril 2018.

 

Avant d'ajouter : "La restructuration du pavillon 7 s'inscrit dans le projet plus global de modernisation de Paris Expo qui mobilisera 500 millions d'euros sur dix ans. Il fallait rénover, réinventer ce site, lui donner une nouvelle identité. C'est la métropole du Grand Paris qui s'annonce à la porte de Versailles."

Une peau transparente

Conçu par l'agence Valode et Pistre, le pavillon 7 sera entièrement restructuré, nous assure Stéphane Ferrier, directeur de développement à l'agence Valode et Pistre. Et de préciser : "Nous le connaissions bien car il a été construit à la fin des années 1960 par les architectes Raymond Gravereaux et Gilles Thin. Et façade nord, opaque, dans la veine de l'architecture brutaliste, sera entièrement démolie et remplacée par une peau transparente. De plus l'apport de lumière naturelle proviendra aussi des sheds créés en toiture."

Accueillir en simultané jusqu'à 40.000 personnes

Des chiffres à couper le souffle : le site abritera également au niveau 3 (dernier niveau), une salle plénière de 5.200 places directement connectée à 25.000 m2 de surfaces d'expositions, et 44.000 m2 d'espaces d'expositions aux niveaux 1 et 2. "On pourra accueillir en simultané jusqu'à 40.000 personnes. Ce sera le plus grand centre de congrès d'Europe", a indiqué Jean-Yves Durance, président du conseil d'administration de Viparis.

 

Paris Convention Centre" se caractérisera également par sa très grande modularité. Le niveau 3, grâce à un réseau de rails fixés au plafond et à 1,5 km de panneaux que les propriétaires du site du site pourront déplacer en un temps raisonnable, fera l'objet de nombres adaptations.

 

Les chiffres clés du projet
Investissement : 497 millions d'euros
Quatre architectes : Dominique Perrault, Jean Nouvel, Valode et Pistre et Christian de Portzamparc
7 pavillons pour 216.000 m² de surface d'exposition

actionclactionfp

Paris Convention Centre" se caractérisera également par sa très grande modularité

Futur parc des expos de la Porte de Versailles : Valode et Piste joue la carte de la transparence
Futur parc des expos de la Porte de Versailles : Valode et Piste joue la carte de la transparence © VIPARIS-L'AUTRE IMAGE
Paris Convention Centre" se caractérisera également par sa très grande modularité

Le pavillon 7 sera entièrement restructuré

Centre de paris
Centre de paris © VIPARIS-L'AUTRE IMAGE
Conçu par l'agence Valode et Pistre, le pavillon 7 sera entièrement restructuré, nous assure Stéphane Ferrier, directeur de développement à l'agence Valode et Pistre.

Voisin de la future Tour Triangle 2

Centre de convention à paris
Centre de convention à paris © VIPARIS-L'AUTRE IMAGE
Vieillissant et obsolète, le parc des expositions de Porte de Versailles à Paris, qui accueille des congrès et des salons, avait besoin d'un rafraîchissement. Désormais, voisin de la futur Triangle 2, le futur site verra le jour dès la fin 2017. Objectif : "Créer un lieu de rencontre pour les exposants, les riverains et les visiteurs."