INTERVENTION. L'ancien président de la République a donné le coup d'envoi du salon Batimat, appelant les professionnels du secteur à innover dans un contexte économique marqué par l'inflation et un probable ralentissement économique.


La transition environnementale dans le secteur du bâtiment doit apporter du "mieux-vivre" aux usagers, ainsi qu'un "confort nouveau" : c'est l'un des messages qu'a souhaité faire passer François Hollande, ancien président de la République, en ouverture du salon Batimat, ce 3 octobre 2022 à la porte de Versailles de Paris. Pour lui, l'attention des décideurs et des acteurs ne doit pas porter uniquement sur des objectifs quantitatifs à atteindre en matière de neuf et de rénovation, même s'ils ont leur importance. Il ne faudrait pas non plus se contenter de penser aux "modalités de fabrication" de l'habitat et de la ville de demain, mais tenir compte du développement de nouveaux modes de vie dans une économie et une société "décarbonées". "Cela vaut pour les propriétaires privés, les bailleurs sociaux, mais également l'État", a-t-il estimé. Cette transition environnementale doit ainsi apporter un "confort nouveau" aux habitants.
Il vous reste 59% à découvrir.
Ce contenu est réservé aux abonnés
Déja abonné ? Se connecter

Abonnez-vous maintenant pour le lire dans son intégralité
Et bénéficiez aussi :
D’un accès illimité à tous les articles de Batiactu
D’une lecture sans publicité
De toutes les interviews et analyses exclusives de la rédaction
actionclactionfp