Un échantillon de dirigeants du BTP a été interrogé en février 2012 sur la situation de leur trésorerie, les perspectives d'emploi, les prix de vente pratiqués et sur l'impact des réseaux sociaux pour leur activité. Les résultats de l'enquête en détail.

Une trésorerie stabilisée

 

Actuellement, 43 % des dirigeants déclarent leur trésorerie bénéficiaire et 45 % à l'équilibre.

 

12 % des dirigeants interrogés indiquent que leur trésorerie est déficitaire, au premier rang desquelles on retrouve les entreprises du gros œuvre (16 % des entreprises de ce secteur).

 

Bonne nouvelle, presque la moitié (45 %) des dirigeants estime que leur trésorerie va s'améliorer dans les 6 mois à venir.

 

Sur les 6 prochains mois, ils sont 18 % à estimer que la situation va s'améliorer, 57 % qu'elle va rester stable et 25 % qu'elle va se détériorer.

 

On peut noter que le secteur du gros œuvre et de l'ingénierie architecture sont relativement optimistes, et sont 24 % et 26 % à dire que leur trésorerie va s'améliorer.

Peu de prévisions d'embauches

La situation est stable par rapport à la précédente étude de septembre 2011, les intentions d'embauche n'ont pas évolué.

 

Les dirigeants sont 12 % à prévoir des créations de postes dans les 6 prochains mois (contre 13 % en septembre 2011), et 88 % à ne pas le prévoir.

Maintien des prix de vente

Sur les 6 prochains mois, ils sont 17 % à prévoir une hausse de leur prix de vente, 66 % un maintien et 16 % une baisse.

 

Comparé à septembre 2011, la situation se maintien, même si on constate que plus d'entreprises du BTP envisagent une baisse de leur prix de vente (+ 4 points).

 


Utilisation des réseaux sociaux comme source d'infos

 

Des réseaux très peu utilisés. A titre personnel, les dirigeants interrogés ne sont que 24 % à les utiliser. Du coup, à titre professionnel, 87 % n'utilisent pas les réseaux sociaux et ne prévoient pas de le faire.

 

Les réseaux sociaux pourraient avoir une utilité surtout pour apporter des informations techniques et de l'actualité sur les domaines d'activité des entreprises du BTP.

 


NOTEZ-LE
Vous pouvez suivre en direct l'actualité sociale des Editions Tissot sur Facebook et Twitter !

 


Les réseaux sociaux non professionnels plébiscités. Parmi les 13 % de l'échantillon qui déclarent utiliser les réseaux sociaux à titre professionnel ou qui l'envisagent, le réseau social le plus efficace dans le cadre d'une utilisation professionnelle serait Google +, à 58 % devant Facebook et les autres réseaux comme Viadeo et LinkedIn.

 

Normal, si on considère que ces réseaux sociaux professionnels servent surtout à créer et alimenter un réseau, mais ne constituent pas une source d'informations.

 

D'un intérêt assez limité. Peut-être par manque d'habitude, puisqu'ils sont 76 % à ne pas l'utiliser à titre personnel. Les dirigeants interrogés sont 67 % à penser que la communication sur les réseaux sociaux est sans intérêt pour leur activité et 80 % pensent pouvoir s'en passer pour communiquer avec leurs clients ou prospects.

 

En revanche, parmi les entreprises qui envisagent d'embaucher, elles sont 79 % à penser que les réseaux sociaux sont un moyen incontournable pour communiquer avec les jeunes générations.

 

Vous souhaitez plus d'informations sur le recrutement ? Les Editions Tissot vous suggèrent leur ouvrage « Gérer le personnel du BTP »

Téléchargez l'intégralité de l'étude ici :

Tissot
Tissot
Baromètre sur l'actualité des entreprises du BTP
(pdf | 13 p. | 705 Ko)

 

Etude réalisée par l'IFOP à la demande de KPMG, sur un échantillon de 401 dirigeants d'entreprises du BTP de 1 à 49 salariés, en février 2012

actionclactionfp