PRÉSIDENTIELLE 2022. Pour l'un de ses tout premiers déplacements de campagne en tant que candidat à sa réélection, le président de la République a défendu son bilan en matière de développement de l'apprentissage, et s'est fait le chantre d'une "grande réforme" du lycée professionnel.


Le président de la République, candidat à sa réélection, a décidé de consacrer l'un de ses premiers meetings de campagne à l'éducation. Le 7 mars à Poissy (Yvelines), il a annoncé vouloir faire "la grande réforme du lycée professionnel dont le pays a besoin". Avec un constat principal : "on laisse vivre trop de filières où il n'existe quasiment pas de débouchés".

 

Il vous reste 70% à découvrir.
Ce contenu est réservé aux abonnés
Déja abonné ? Se connecter
PROMO ÉTÉ 2022 - abonnement 12 mois ETENDU jusqu’au 30 SEPTEMBRE 2023
Abonnez-vous maintenant pour le lire dans son intégralité
Et bénéficiez aussi :
D’un accès illimité à tous les articles de Batiactu
D’une lecture sans publicité
De toutes les interviews et analyses exclusives de la rédaction
actionclactionfp