RÉNOVATION ENERGETIQUE. Le gouvernement vient d'annoncer un assouplissement dans l'application de la loi de 2020 interdisant le démarchage téléphonique pour la rénovation énergétique.


Pour mettre fin au fléau du démarchage téléphonique abusif dans le secteur de la rénovation énergétique, le Gouvernement avait frappé fort en 2020 en interdisant tout bonnement ce type de prises de contact. Problème : le texte rendait illégal d'appeler un prospect, y compris si celui-ci avait demandé à être rappelé. C'est cette disposition, qui engendrait une incompréhension de la part des sociétés spécialisées dans la rénovation énergétique, qui vient de faire l'objet d'une prise de parole de la ministre déléguée Olivia Grégoire, chargée des Petites et moyennes entreprises, du Commerce, de l'Artisanat et du Tourisme. Elle a ainsi demandé à la DGCCRF "de ne plus sanctionner les entreprises qui démarchent par téléphone les consommateurs souhaitant qu'on les rappelle", comme nous en informent nos confrères du Journal du dimanche. Ainsi, seuls les appels téléphoniques non sollicités par les clients seront passibles d'amendes, dans une optique de protection du consommateur.

 

Des acteurs de la rénovation énergétique soulagés

 

L'Union française de l'électricité (UFE),
Il vous reste 55% à découvrir.
Ce contenu est réservé aux abonnés
Déja abonné ? Se connecter

Abonnez-vous maintenant pour le lire dans son intégralité
Et bénéficiez aussi :
D’un accès illimité à tous les articles de Batiactu
D’une lecture sans publicité
De toutes les interviews et analyses exclusives de la rédaction
actionclactionfp