A moins d'un an de la Coupe du monde de football, le Brésil est en deuil. Le toit du stade d'Itaquerao à Sao Paulo s'est en effet effondré, mercredi 27 novembre, en phase finale de montage, entraînant une grue dans sa chute et causant la mort de deux ouvriers. Au-delà du drame, les travaux pourraient prendre beaucoup de retard, selon les autorités et l'entreprise responsable. Détails.

Un accident de grue spectaculaire a coûté, mercredi 27 novembre, la vie à deux ouvriers au stade de Sao Paulo. Un troisième homme, blessé, aurait été transporté à l'hôpital.

 

D'après le journal brésilien O Estado de Sao Paulo, la cause de l'accident est dû à l'effondrement d'une structure métallique en phase de montage entraînant dans sa chute une grue qui s'est affaissée sur une tribune. A noter : la grue, la plus grande du pays, comporte une hauteur de 114 m et résiste à des charges de 1 .500 tonnes. Au passage, l'écran géant qui y avait été installé a été complètement pulvérisé. Le stade Itaquerao, où évoluera bientôt le club des Corinthians, a subi de gros dégâts matériels.

 

Troisième accident mortel sur les chantiers des stades
Pour l'heure, les architectes et responsables du chantier ont indiqué qu'aucun dommage structurel n'est à déplorer. Cette tragédie n'empêchera pas les travaux de reprendre dès le début de la semaine prochaine, a confirmé sur son site, Odebrecht l'entreprise brésilienne chargée de la construction du stade.

 

Pour rappel : ce stade à Sao Paulo accueillera le match d'ouverture du Mondial 2014 le 12 juin prochain devrait être livré au plus tard le 31 décembre à la Fédération internationale de football (FIFA).

 

"La sécurité des ouvriers est la priorité absolue pour la Fifa, le LOC (Ndlr : Comité d'organisation local) et le Gouvernement fédéral. Nous savons que la sécurité des ouvriers a toujours été primordiale pour toutes les entreprises de construction engagées pour construire les 12 stades de la Coupe du monde. Les autorités locales enquêteront avec soin pour déterminer les raisons derrière un accident si tragique", a précisé la Fifa dans un communiqué.

actionclactionfp