Le label pilote 2016 BBCA est maintenant disponible auprès de l'organisme certificateur Certivéa pour les bâtiments non résidentiels. Ce visa évalue l'empreinte carbone des édifices tout au long de leur cycle de vie et doit permettre de réduire l'empreinte environnementale de la construction.

Certivéa délivre maintenant le label pilote 2016 BBCA pour les bâtiments tertiaires neufs. Il prend en compte l'empreinte carbone des bâtiments de bureaux tout au long de leur cycle de vie - de la construction à la déconstruction, en passant par leur exploitation - et met en avant les innovations et bonnes pratiques qui visent à réduire les émissions de gaz carbonique. Selon l'association Bâtiment Bas Carbone, le label aujourd'hui lancé commercialement "va contribuer à atteindre l'objectif de diviser par deux l'empreinte carbone du bâtiment". Elle estime que 1 m² de bâtiment neuf est équivalent à l'émission de 1 tonne de carbone dans l'atmosphère. "La réduction des émissions liées au secteur de la construction est l'une des clés de la maîtrise du changement climatique", assure Stanislas Pottier, le président de l'association BBCA et directeur du Développement durable au sein du groupe Crédit Agricole.

La labellisation créatrice de valeur verte

Patrick Nossent, le président de l'organisme certificateur, explique : "Certivéa est fière de faire partie de cette aventure. Depuis notre création, notre organisme s'attache à certifier et/ou labelliser des bâtiments non résidentiels avec une démarche durable à la fois environnementale, sociétale et responsable. Notre expertise nous permet aujourd'hui d'être les premiers à lancer cette labellisation, qui est destinée, dans un premier temps, à la construction de bureaux". Des labellisations BBCA pour les hôtels, commerces ou bâtiments rénovés arriveront dans un deuxième temps.

 

Les référents Certivéa, qui garantissent le processus de labellisation, attesteront de la maîtrise du référentiel technique BBCA qui comprend quatre volets distincts : "Construction raisonnée", "Exploitation maîtrisée", "Stockage temporaire du carbone dans le bâtiment" et "Economie circulaire". Le score obtenu amènera à l'obtention d'un des trois niveaux de performance du label : "BBCA", "BBCA Performance" ou "BBCA Excellence". Un point correspondra à la non-émission de 10 kg de CO2 (correspondant à -1 % des émissions) ou à l'utilisation de 15 kg de matériaux biosourcés. Selon les deux partenaires, le label 2016 BBCA sera un outil de valorisation des actifs immobiliers, auprès des assureurs, des pouvoirs publics et des investisseurs.

actionclactionfp