es salaires des dirigeants des 40 plus grosses entreprises de France ont augmenté de 4% en 2015, s'établissant à 93.6 M€ au total. Parmi elles, onze sociétés du secteur de la construction y figurent. Découvrez les rémunérations de leurs patrons en 2015.

Avec une moyenne de 2.34 M€ en 2015, les dirigeants des entreprises du CAC 40 ne sont pas à plaindre. D'autant que leurs rémunérations a même augmenté de 4% par rapport à 2014 (2.25 M€), pour atteindre au total 93.6 M€ contre 90 M€ l'année d'avant. C'est ce que révèle une étude du quotidien économique Les Echos, ce jeudi 14 avril 2016.

 

Fait qui prend de l'ampleur d'une année sur l'autre : la part du variable représente désormais une vraie valeur d'ajustement, tandis que la rémunération fixe évolue peu, soulignent nos confrères. Ainsi, en 2015, la part fixe s'établit à 1.018 M€ alors que la part variable s'élève à 1.322 M€.

 

Quid des salaires dans le secteur de la construction ? Qui est le patron le mieux rémunéré ? On notera une forte réduction du variable pour le dirigeant d'Engie, Gérard Mestrallet, dont le groupe spécialisé dans les énergies a évolué dans un contexte économique difficile. De son côté, précisent Les Echos, le Pdg de Schneider Electric, Jean-Pascal Tricoire, a dû abandonner sa retraite chapeau, mais percevra en contrepartie une rémunération complémentaire établie à 182.000 € par an (pour la part fixe) et une part variable cible de 130 % qui pourra varier entre 0 et 260 % de la part fixe.

 

Découvrez les résultats ci-dessous (cliquez sur l'image pour zoomer).

 

A lire aussi : notre dossier consacré aux salaires du bâtiment par Batiactuemploi.
Salaires BTP patrons du CAC40 en 2016
Rémunérations des patrons du BTP en 2016 © Les Echos

actionclactionfp