FILIÈRE. Après avoir dévoilé fin 2021 ses cinq scénarios prospectifs du monde de la construction à l'horizon 2035, la Fédération française du bâtiment présente cette fois à Batiactu les premières propositions issues de ce travail de réflexion : une vingtaine de mesures qui doivent permettre aux entreprises de s'adapter au plus tôt pour relever les défis de demain.


La prospective est un travail passionnant et de longue haleine. En décembre 2021, la commission stratégie et prospective de la Fédération française du bâtiment (FFB) avait communiqué en avant-première à Batiactu les premiers éléments d'une longue réflexion initiée par ses services et ses adhérents : cinq scénarios où l'État, les entreprises de la construction et la société civile se projettent dans les années 2030. Tous les enjeux d'aujourd'hui et de demain ont été passés au crible, de la réglementation au manque de logements, en passant bien sûr par la transition écologique et son pendant, la rénovation énergétique, ainsi que l'utilisation des matériaux ou encore l'inflation...

 

 

Ces cinq contextes spécifiques présentent chacun des risques comme des opportunités. Dans le scénario 1, "Des hauts et des bas", les crises économiques et sociales s'enchaînent et les acteurs économiques recherchent désespérément des marges de manoeuvre, sans établir toutefois de véritable stratégie à long terme. L'état d'urgence écologique et l'instauration de nouveaux modèles économiques plus "radicaux" résument le 2e scénario, intitulé "En vert et contre tous". Le scénario 3, "Le bâtiment tisse sa toile 4.0", réfléchit à une économie ouverte et largement numérisée, qui transformerait de fait l'intégration et la coordination nécessaires du bâtiment dans un ensemble plus large.

 

"En avant le bâtiment !", le 4e scénario, table sur un volontarisme public aboutissant à un choc d'offre pour répondre à une crise du logement sans précédent. Enfin, le scénario 5, "La nouvelle société de consommation", se penche sur un changement profond des pratiques de la société, notamment marqué par un retour au local et le développement de nouveaux services. L'ensemble de la chaîne de valeur du bâtiment est concerné d'une manière ou d'une autre par ces différents schémas : du foncier à la maintenance-exploitation en passant par la conception et les modes constructifs, sans oublier le financement et la gestion des entreprises.

 

La création et le partage de la valeur, à la fois risque et opportunité

 

Quelques mois plus tard, la FFB transmet cette fois ses premières propositions en exclusivité à Batiactu.
Il vous reste 68% à découvrir.
Ce contenu est réservé aux abonnés
Déja abonné ? Se connecter
-30% pour tous abonnements activés avant le 15/10
Code promo : BATIMAT22
Abonnez-vous maintenant pour le lire dans son intégralité
Et bénéficiez aussi :
D’un accès illimité à tous les articles de Batiactu
D’une lecture sans publicité
De toutes les interviews et analyses exclusives de la rédaction
actionclactionfp