RENOVATION. Une maison individuelle gagne 70 m2 de surface habitable grâce à une nouvelle toiture à la pente plus forte. Une extension que le constructeur Phénix Évolution a effectuée sans déloger les propriétaires. Découverte en images d'un chantier de surélévation...

Aménager ses combles pour gagner des mètres carrés est devenu chose commune. Mais qui aurait pu penser que modifier la pente de sa toiture de 10° permettrait de gagner 70 m2 aménageables en espace nuit pour toute une famille ?

 

Le constructeur Phénix Évolution est intervenu sur cette maison avec une technique qui lui est propre : l'extension sur clos couvert.

 

Découvrez les étapes du chantier, dans les pages suivantes.

actionclactionfp

Avant : un pavillon de 1970 trop petit pour toute la famille

Un pavillon change de toiture et gagne 70 m2
Un pavillon change de toiture et gagne 70 m2 © Phénix Evolution
Région de Saint-Malo, un pavillon des années 70 sur trois niveaux : un garage hors-sol, un rez-de-chaussée et des combles non aménagés.
Le propriétaire de la maison a longtemps voyagé pour des raisons professionnelles et n'a jamais vraiment profité de ce pavillon qui est pourtant sa résidence principale. Aujourd'hui à la retraite, il souhaite que toute sa famille bénéficie de ce pied-à-terre.

 

Pour accueillir ses enfants et ses petits-enfants, cette maison était devenue trop petite. Mais vu son emplacement idéal, face à la mer, le propriétaire ne pouvait se résoudre à déménager.

Création d'un étage avec trois chambres et deux salles de bains

Un pavillon change de toiture et gagne 70 m2
Un pavillon change de toiture et gagne 70 m2 © Phénix Evolution
"Notre client a envisagé un instant de tout détruire pour reconstruire une maison plus grande, mais après en avoir discuté ensemble, il semblait plus rentable de concevoir une extension", relate Vincent Poussier, le responsable d'agence Phénix Évolution qui a suivi le chantier.

 

C'est cette solution qui a été retenue par les propriétaires. Cette extension permet donc de créer un étage de 70 m2 habitables, dans lequel sont construites une suite parentale de 23 m2 (à droite sur le plan), ainsi que deux chambres d'amis et une salle de bains séparée.

Une nouvelle pente de toit pour augmenter la surface habitable

Un pavillon change de toiture et gagne 70 m2
Un pavillon change de toiture et gagne 70 m2 © Phénix Evolution
La singularité de ce chantier réside en la forme choisie pour l'extension. Il ne s'agit pas ici d'un étage supplémentaire à proprement parlé mais d'un agrandissement de combles afin de pouvoir les aménager en espace nuit pour toute la famille.

 

Pour ce faire, la pente de la toiture a été modifiée, passant de 35° à 45°.

 

"Avec 10° de pente en moins, la surface dégagée était insuffisante pour aménager un étage. Il n'y avait que 6 m2 habitables, contre 70 m2 après travaux", explique Vincent Poussier.

Une structure posée directement sur la toiture existante

Un pavillon change de toiture et gagne 70 m2
Un pavillon change de toiture et gagne 70 m2 © Phénix Evolution
Comme pour la plupart de ses chantiers, Phénix Évolution a réalisé le changement de toiture sans que le propriétaire soit tenu de quitter son domicile.

 

Grâce à une technique de pose de la nouvelle structure métallique par-dessus la toiture existante. Les travaux s'effectuant par l'extérieur, l'occupant peut continuer à résider chez lui sans souffrir des intempéries.

 

"Lorsque la nouvelle structure est posée, les ardoises de l'ancien toit sont sorties par ce que j'appelle un 'trou d'homme', juste assez grand pour permettre le passage de matériaux", précise Vincent Poussier de Phénix Évolution.

Un confort thermique renforcé dans toute la maison

Un pavillon change de toiture et gagne 70 m2
Un pavillon change de toiture et gagne 70 m2 © Phénix Evolution
En plus de l'agrandissement de son pavillon, le propriétaire a profité d'une rénovation thermique. De la laine de verre a été déroulée à l'étage, tandis que de la laine de roche a été soufflée dans les murs existants.

 

Une fois l'isolation réalisée, il s'agissait de trouver une solution pour améliorer le confort thermique de toute la bâtisse.
"Notre client était déçu par son chauffage électrique et souhait revoir l'intégralité de son système. Nous avons donc installé deux pompes à chaleur, l'une au rez-de-chaussée et l'autre à l'étage.

 

Ainsi, les habitants de la maison peuvent désormais profiter du confort de la régulation du chauffage en hiver comme en été", raconte Vincent Poussier.

Des petites ouvertures de toit côté rue

Un pavillon change de toiture et gagne 70 m2
Un pavillon change de toiture et gagne 70 m2 © Phénix Evolution
Avec son changement de pente, la toiture enveloppe la quasi-totalité de l'étage.
"Nous avons voulu apporter un maximum de luminosité à l'intérieur en installant de grandes ouvertures de part et d'autre de la toiture. Malheureusement, pour que notre dossier soit accepté, nous avons dû revoir la taille des ouvrants à la baisse, côté rue".

Des verrières planes pour profiter de la vue sur la mer

Un pavillon change de toiture et gagne 70 m2
Un pavillon change de toiture et gagne 70 m2 © Phénix Evolution
De l'autre côté de la toiture, de grandes verrières de toit planes ont été préférées, afin de conserver la vue directe sur la mer.
L'aménagement des combles a même permis aux clients de bénéficier de cette vue depuis leur lit !

Création d'un escalier pour accéder aux combles désormais devenus un étage à part entière

Un pavillon change de toiture et gagne 70 m2
Un pavillon change de toiture et gagne 70 m2 © Phénix Evolution
Avant ces travaux d'extension, l'étage supérieur n'existait pas. Il a donc fallu créer un escalier pour accéder au nouvel espace nuit. Il a été installé dans une ancienne chambre transformée depuis en salle de loisirs.

Fiche technique du chantier

Un pavillon change de toiture et gagne 70 m2
Un pavillon change de toiture et gagne 70 m2 © Phénix Evolution
Programme : Aménagement de combles avec changement de pente à 100 % et création d'un nouvel étage de 70 m2 habitables.
Maître d'œuvre : Phénix Evolution
Localité : Ille-et-Vilaine (35)
Durée des travaux : environ 3,5 mois
Date de livraison : juin 2010
Budget total (hors VMC) : 118.000 € TTC