DÉCRYPTAGE. L'électrification des matériels semble apporter une réponse à la neutralité carbone visée par la loi de transition énergétique pour la croissance verte à horizon 2050. Pour s'inscrire dans cette démarche, les constructeurs redoublent d'efforts et étendent leurs gammes. Mais face aux contraintes de coût et de logistique, le marché de l'électrique peine à émerger.


Réduire l'empreinte carbone d'un chantier passe aussi par l'usage de matériels moins polluants. De fait, le 100% électrique semble monter en puissance, ces dernières années, à en croire les nombreuses nouveautés proposées par les constructeurs. Pourtant, il reste rare de voir des engins électriques autonomes sur les chantiers. Au-delà des effets d'annonce, le tout-électrique est-il vraiment la bonne solution ? "Ce n'est pas encore acquis mais cela représente une solution à court terme sur les chantiers urbains", nous répond Jean-Yves Baron, responsable matériel de Botte Fondations, filiale de Vinci Construction France.

 

En effet, en zone urbaine, les matériels électriques présentent des avantages non négligeables : zéro émission de gaz à effet de serre, moins de nuisances sonores, moins de vibrations, possibilité d'évoluer sur les chantiers en intérieur comme en extérieur… De la pilonneuse, au chariot télescopique, en passant par la minipelle ou la chargeuse, de plus en plus de constructeurs déclinent leurs gammes avec des modèles électriques autonomes et performants. Botte Fondations s'est d'ailleurs dotée, en 2020, de l'unique foreuse électrique disponible du marché. Dix heures d'autonomie, batterie de 265 kW, forage jusqu'à 34,5 mètres de profondeur, "cette foreuse entièrement autonome offre la même puissance que le modèle thermique", se réjouit Jean-Yves Baron.

 

L'électrique au stade embryonnaire

 

Malgré un emballement depuis deux ans, le déploiement de l'électrique est encore au stade embryonnaire. Et pour cause, les utilisateurs doivent faire face à de nombreux obstacles : autonomie réduite, temps de recharge de plusieurs heures, matériels plus lourds, moins rentables financièrement…
Il vous reste 63% à découvrir.
Ce contenu est réservé aux abonnés
Déja abonné ? Se connecter
PROMO ÉTÉ 2022 - abonnement 12 mois ETENDU jusqu’au 30 SEPTEMBRE 2023
Abonnez-vous maintenant pour le lire dans son intégralité
Et bénéficiez aussi :
D’un accès illimité à tous les articles de Batiactu
D’une lecture sans publicité
De toutes les interviews et analyses exclusives de la rédaction
actionclactionfp