AÉROPORTS. Le terminal 4 de Roissy-Charles de Gaulle, projet d'extension doté d'une capacité de 40 millions de passagers, verra-t-il le jour? La crise sanitaire mondiale contraint Aéroports de Paris et l'Etat à revoir leur copie, sévèrement critiquée par l'Autorité environnementale.


Pollution de l'air, nuisances sonores, traitement des eaux usées... Le T4 prévu en 2037 vient de subir un coup dur et son maître d'ouvrage le groupe ADP va devoir réévaluer les impacts de son projet au coût estimé entre 7 et 9 milliards d'euros. Dans un avis rendu début juillet, l'Autorité environnementale (AE) constate que "l'équation à résoudre" entre l'augmentation des vols, de la circulation routière et le respect des objectifs internationaux de la France en matière de réduction des émissions de gaz à effet de serre "n'est pas décrite ni posée de manière complète".
Il vous reste 81% à découvrir.
Ce contenu est réservé aux abonnés
Déja abonné ? Se connecter
Abonnez-vous maintenant pour le lire dans son intégralité
Et bénéficiez aussi :
D’un accès illimité à tous les articles Batiactu+
D’une lecture sans publicité
De toutes les interviews et analyses exclusives de la rédaction
actionclactionfp