ÉQUIPEMENTS PUBLICS. Cartographie du patrimoine scolaire, choix des interventions, financements des travaux : la Banque des territoire va proposer un "accompagnement complet" aux communes du programme Action cœur de ville, dans le but de rénover 1.000 écoles en deux ans.

Dans le cadre du programme Action cœur de ville et de la mise en œuvre opérationnelle du plan de relance de la Caisse des dépôts, la Banque des territoires annonce, le 24 mars, proposer aux villes du programme "un nouveau dispositif dédié aux projets de rénovation énergétique de leurs écoles". L'objectif est d'initier la rénovation de 1.000 écoles dans les deux ans.

 

Un "enjeu majeur", juge l'opérateur public, alors que les écoles représentent 40% du patrimoine des collectivités et plus de 30% de la consommation des bâtiments communaux. Les travaux viseront, bien entendu, à baisser les consommations énergétiques et améliorer le confort thermique d'été et d'hiver, mais aussi à améliorer la qualité de l'air.

 

Un "accompagnement complet" proposé

 

Les équipes régionales de la Banque des territoires, principal financeur d'Action cœur de ville et par ailleurs bras armé financier de la Caisse des dépôts pour le logement et l'équipement des collectivités, vont proposer aux communes ACV de "bénéficier d'une nouvelle offre d'accompagnement complet".

 

Ainsi, quelle qu'en soit l'étape où la collectivité se trouve du projet, les communes se verront proposer, premièrement, "un accompagnement pour établir la situation du patrimoine scolaire de la ville" : service en ligne "Mon comparateur énergétique", ou encore conseil en orientation énergétique du patrimoine (via une assistance à maîtrise d'ouvrage).

 

Planifier et financer les interventions

 

Des expertises pour prioriser leurs investissements et planifier les travaux sont également proposées : schéma directeur énergie et plan pluriannuel d'investissement, diagnostic énergétique chiffré et étude du montage juridique et financier, études techniques. Enfin, les communes pourront bénéficier d'un "financement adapté à leurs besoins" : avances remboursables intracting et prêts de long terme (dont les prêts Action cœur de ville).

 

Des outils numériques seront par ailleurs mis à disposition des collectivités : en amont pour comprendre la situation énergétique du patrimoine scolaire et faciliter les priorisations, en aval pour suivre les consommations énergétiques.

actionclactionfp