REALISATION. La ville de Puteaux, dans les Hauts-de-Seine, a enfin jeté un pont entre son centre et les infrastructures de l'île. Ce chantier de 8 millions d'euros s'est déroulé assez rapidement, du printemps 2016 à septembre 2019, malgré un calendrier contraint par la navigation sur la Seine.

"Concevoir une passerelle est toujours un geste symbolique fort car il s'agit de recréer du lien." Les propos de Paul Grolleau, architecte associé chez AEI, correspondent bien à la vocation de la passerelle François Coty à Puteaux (Hauts-de-Seine), inaugurée mercredi 11 septembre. Le maître d'ouvrage, la ville de Puteaux, souhaitait à la fois faciliter l'accès des Putéoliens aux équipements sportifs situés sur l'île de Puteaux et ouvrir celle-ci sur le centre-ville.
"Nous attendions cette passerelle depuis des années. Petite fille, j'en entendais déjà parler", se souvient Anne-Marie Amsellem, déléguée au cadre de vie. Le projet, qui a débuté en 2016 avec le lancement de l'appel d'offres, s'est finalement déroulé assez rapidement. Après une phase d'études qui a duré un an, les travaux ont commencé début 2018 et la passerelle a été ouverte au public le 8 septembre 2019. Elle doit son nom au parfumeur français François Coty, qui installa une usine sur l'île de Puteaux au début du 20ème siècle.

actionclactionfp