IMMOBILIER. L'association Les Prix Immobiliers, qui compte une douzaine d'acteurs majeurs du secteur, tire le bilan de cette année et montre de légères augmentations de prix dans l'ancien et dans le neuf. Dans certaines régions, les prix ont explosé. Des hausses qui devraient se poursuivre en 2022.


Après une année mouvementée du fait de la crise épidémique du Covid-19 en 2020, le secteur de l'immobilier a repris son élan en 2021. Ce sont les conclusions que tire l'association LPI (Les Prix Immobiliers), qui regroupe douze grands acteurs du secteur de l'immobilier, dans son bilan 2021 du marché. Chaque mois, LPI édite son observatoire des prix immobiliers dans le neuf et l'ancien du secteur privé. Il en ressort que l'année 2021 a été marquée par une légère hausse des prix pour l'ancien (+0,8% contre +4,5% en 2020). Dans le neuf, l'augmentation est légèrement plus forte (+1,4% contre +4% en 2020), montre le baromètre LPI-SeLoger. Cela s'explique par plusieurs facteurs, notamment par le rebond de la croissance française, une nouvelle dynamique pour le pouvoir d'achat et un recul du taux de chômage.
Il vous reste 80% à découvrir.
Ce contenu est réservé aux abonnés
Déja abonné ? Se connecter
PROMO ÉTÉ 2022 - abonnement 12 mois ETENDU jusqu’au 30 SEPTEMBRE 2023
Abonnez-vous maintenant pour le lire dans son intégralité
Et bénéficiez aussi :
D’un accès illimité à tous les articles de Batiactu
D’une lecture sans publicité
De toutes les interviews et analyses exclusives de la rédaction
actionclactionfp