Le groupe SNI et la Banque européenne d'investissement (BEI) ont annoncé un investissement de 500 millions d'euros pour financer 13 000 logements intermédiaires, en zone tendue, en France.

500 millions d'euros. C'est le montant de l'investissement annoncé, le 3 mars, par le bailleur SNI et la Banque européenne d'investissement pour financer 13 000 logements intermédiaires en zone tendue d'ici 2019. Cette opération pourrait conduire, d'après la SNI, à la création de 16 900 emplois dans le secteur du BTP.

 

Le logement intermédiaire vise des classes moyennes ayant des difficultés à accéder aux logements du secteur libre. « Le logement intermédiaire s'inscrit pleinement dans la démarche d'opérateur global de l'habitat du groupe SNI, explique André Yché, président du directoire du groupe SNI. Il est l'outil providentiel qui répond aux enjeux actuels des métropoles et leurs populations.»

 

La BEI avait déjà, en 2015, prêté 500 millions d'euros à la SNI pour la construction de 12 000 logements intermédiaires.
actionclactionfp