Fermé depuis 2001, l'ancien hôpital de Boucicaut, situé dans le 15ème arrondissement de Paris, a déjà subi de nombreux travaux donnant naissance à des logements sociaux, une crèche et une école en 2009. Deux ans après, l'aménagement du site se poursuit afin d'accueillir immeubles de logements et commerces… Objectif : un nouvel éco quartier en 2015, sous la coordination de l'architecte Paul Chemetov.

Le site de l'hôpital Boucicaut, fermé en 2001, a libéré un espace de trois hectares dans l'ouest du 15ème arrondissement de Paris. Après des premiers travaux d'aménagements entrepris en 2003, la SemPariSeine, chargée de la réhabilitation du site lance une seconde phase de travaux avec une consultation de promoteurs pour la construction de deux ensembles immobiliers.

 

Ces deux ensembles d'environ 4.500 m2 chacun, se composent d'un lot « G » dédié à du logement privé, qui se situe en partie centrale de la ZAC Boucicaut, à proximité de la Chapelle, ainsi que d'un lot « H », également destiné à la création de logements privés. Ce lot est placé face au pavillon Lenègre qui accueille actuellement la nouvelle crèche et l'institut médico-éducatif.
A ces logements, viendront également s'ajouter pépinière d'entreprises, commerces, services… Ainsi, près de 40.000 m2, dont 30.000 m2 de logements, seront construits d'ici à 2015.

 

Des mesures environnementales
L'ensemble de ce projet, coordonné par l'architecte Paul Chemetov, répond à des objectifs ambitieux en matière de développement durable conformément au Plan climat et du référentiel pour un aménagement durable de la ville de Paris.

 

Ainsi, des dispositifs innovants visant à maîtriser les consommations énergétiques seront mis en œuvre pour atteindre une consommation de 50 kWh/m2 SHON/an pour les constructions neuves et 80 kWh/m2 SHON/an pour les réhabilitations. Le recours à l'énergie solaire, avec des capteurs solaires thermiques ou photovoltaïques, ainsi que le réchauffement ou le rafraîchissement de l'air par puits canadien ou provençal permettront de limiter très significativement le bilan carbone de l'opération.

 

De plus, pendant les travaux, la SemPariSeine imposera des contraintes rigoureuses aux entreprises, telles qu'une réduction au maximum des nuisances générées par le chantier, un tri rigoureux des déchets et la préservation du cadre de vie permettront d'inscrire le chantier dans une démarche «Chantier Propre».

 

Fiche du site
Aménageur, constructeur et gestionnaire d'ouvrages : SemPariSeine
Mandataire : Groupement constitué de Aua Paul Chemetov
Paysagiste : Comptoir des projets
Maître d'œuvre pour le lot C : Michel Guthmann
Maître d'œuvre pour le lot E : Agence Ameller & Dubois
actionclactionfp