Le bâtiment mixte accueille également une résidence sociale pour jeunes travailleurs, qui dispose de sa propre entrée indépendante. "Deux identités vivent ensemble, toutes deux dans une même enveloppe extérieure", détaille Massimo Basile. Elle occupe les niveaux R+2 à R+5 sur tout un côté de la parcelle. Les architectes expliquent : "Le long de la rue Tisserand, la façade R+4 traitée en béton lasuré affiche une teinte claire dont les reflets métalliques épousent les vitrages intérieurs. Elle est rythmée par des baies rectangulaires aux dimensions variables et ses joints creux y dessinent des modules irréguliers". De l'autre côté, un patio est défini en cœur d'îlot. "En lieu et place d'un mur-pignon aveugle, triste vis-à-vis pour le voisinage, c'est une façade de coursives qui est offerte à la vue des voisins : tantôt ouvertes, tantôt opacifiées", déclarent-ils.
actioncl