C'est un discours de fin de mandat que nous a servi la ministre du Logement, à l'occasion de ses vœux aux acteurs de la construction, ce mercredi 27 janvier 2016. Appelée à d'autres responsabilités, Sylvia Pinel n'a pas manqué de rappeler les actions du gouvernement durant ces deux dernières années en faveur du logement.

Ce n'est pas sans une certaine « émotion » que Sylvia Pinel a présenté, ce mercredi 27 janvier 2016, ses vœux aux acteurs du logement. En effet, elle a annoncé il y a quelques semaines qu'elle quitterait prochainement le gouvernement, ayant été élu vice-présidente de la région Midi-Pyrénées-Languedoc le 4 janvier dernier.

 

L'occasion donc de dresser un bilan de son mandat et de ses actions, « guidées par une méthode et par une volonté d'inciter et de comprendre » les acteurs du secteur. Recherche du dialogue et concertation auront été au cœur de sa démarche, qui ont conduit aujourd'hui à des « résultats tangibles », reconnaît-elle. Progression des ventes de logements neufs (notamment grâce à un dispositif qui porte son nom et qui doit son succès, indique la ministre, à sa lisibilité et sa simplicité), renfort de l'accession à la propriété (PTZ étendu…), simplification des normes de construction (48 sur 50 sont aujourd'hui effectives, note-t-elle), création du Conseil supérieur de la construction, aide au logement social… Le bilan est conséquent.

 

Un projet de loi pour mars

 

En mars prochain, Sylvia Pinel présentera un projet de loi « Egalité, citoyenneté », qui devrait réformer la politique d'attribution des logements sociaux, assurer une meilleure répartition du parc social dans les territoires… afin d'aspirer, au final, au rééquilibrage au sein des territoires, véritable cheval de bataille de la ministre.

 

Elle est également revenue sur la création de Visale, en remplacement de la Garantie Universelle des Loyers (GUL), qu'elle souhaite voir élargi aux demandeurs d'emplois. Saluant l'Anah, elle a redit l'importance du programme Habiter Mieux qui a permis la rénovation de 77.000 logements en 2015 (+1%). Le plan en faveur des copropriétés dégradées ainsi que les efforts supplémentaires pour la rénovation énergétique des bâtiments - annoncés par François Hollande - seront sans aucun doute des leviers pour progresser dans ce domaine du logement social. Concernant la construction et l'innovation, elle a rappelé les engagements des trois Plans en faveur du numérique, de l'amiante et du bâtiment pour lesquels 70 M€ ont été engagés. Sans compter la formation et la mise en place du label RGE « qui démontre la volonté d'innover des acteurs », a souligné Sylvia Pinel.

 

« L'Etat a un rôle fondamental d'accompagnateur, de facilitateur et d'harmonisation », a conclu la ministre.
actionclactionfp