L'un des postes de consommation les plus importants d'un bâtiment de bureaux demeure l'éclairage artificiel. "A partir de ce constat, et en rupture avec la proportion en façade des parties pleines et vitrées des bâtiments de bureaux 'classiques', nous proposons ici de passer de 30 à 70 % de vitrage, afin de faire pénétrer la lumière naturelle jusqu'au cœur des plateaux", développe Architecture-Studio. Dans ce but, l'ensemble des cloisons parallèles aux façades, entre circulation et bureaux, ont été entièrement vitrées.

 

Avant d'ajouter : "Grâce à une conception paramétrique, nous avons fait varier la transparence des façades en fonction de l'épaisseur changeante des plateaux, comprise entre 13,70 mètres et 21 mètres." Pour Architecture-Studio, le concept est clair : "Plus le bâtiment est épais, plus il est transparent et laisse pénétrer la lumière."
actioncl