UN PROJET/UNE PARTICULARITE. La phase de réhabilitation et de résidentialisation du quartier Génicart à Lormont près de Bordeaux, surprend par son gigantisme. Cette rénovation urbaine pilotée par Lan Architecture se caractérise par le renouvellement des enveloppes extérieures des trois tours Saint-Hilaire. Découverte.

Après le quartier Carriet à Lormont, près de Bordeaux (Gironde) au début des années 2000, c'est celui de Génicart qui a profité du programme de renouvellement urbain de la ville. Achevé en 2014, il s'agit de la plus grande rénovation urbaine d'Aquitaine.

 

Dans cet ensemble immobilier des années 1960, situé à proximité du centre-ville et des axes de circulation de la commune de Lormont, le bailleur social Domofrance s'est, en effet, engagé dès 2009 à réhabiliter près d'un millier de logements.

"Devons-nous préserver la sédimentation historique et sociale ou devons-nous démolir le passé ?" Lan Architecture

Avec ainsi 10% de la surface du territoire communal de la ville, Génicart accueille 50% de la population totale de Lormont, soit près de 10.500 habitants, rappelle ainsi Domofrance, le maître d'ouvrage de l'opération. "Dès l'obtention du concours en 2009, nous nous sommes très vite poser des questions essentielles en l'occurrence celles-ci : devons-nous préserver la sédimentation historique et sociale ou devons-nous démolir le passé ?", nous explique Giovanna Pasinelli, architecte chez l'agence Lan Architecture en charge de ce projet.

 

Découvrez dès la page 2, la suite de l'article et le diaporama.
actionclactionfp