La phase d'avant-projet du Grand Paris Express tourne à plein régime : la SGP vient d'attribuer les marchés de maîtrise d'œuvre des lignes 14 Nord, 16 et 17 Sud. Ainsi, ce sont Elizabeth de Portzamparc (AECDP) et l'équipe composée de l'agence barcelonaise Miralles Tagliabue (mandataire) et de Bordas+Peiro qui réaliseront respectivement les gares emblématiques du Bourget RER et de Clichy-Montfermeil. Découvrez les autres lauréats.

Suite à l'approbation, le 4 juillet dernier, par son conseil de surveillance de l'opération d'investissement de 3,49 milliards d'euros, la Société du Grand Paris (SGP) a procédé, ces jours-ci, à l'attribution des marchés de maîtrise d'oeuvre pour les lignes 14 Nord (Mairie de Saint-Ouen/Saint-Denis Pleyel), 16 (Noisy-Champs/Le Bourget RER) et enfin 17 sud (Saint-Denis Pleyel/Le Bourget RER). "L'ensemble de ces études portant sur l'ingénierie de l'avant-projet représente un montant d'environ 200 millions d'euros pour 2014", nous signale-t-on également à la SGP.

 

Pour réaliser notamment les gares "emblématiques" du Bourget RER et de Clichy-Montfermeil, la SGP a désigné respectivement Elizabeth de Portzamparc (AECDP) et le groupement composé de l'agence barcelonaise Miralles Tagliabue (mandataire)* et de Bordas+Peiro, architecte associé basé à Paris.

Le groupement en charge de la gare de Saint-Denis Pleyel dévoilé fin octobre 2014

A noter : le groupement qui se verra confier la gare de Saint-Denis-Pleyel, "la plus grande du Grand Paris", nous confie-t-on, sera connu fin octobre prochain.

 

Par ailleurs, deux groupements conduits par EGIS Rail, composés d'ingénieurs et d'architectes, l'un sur le tronçon Noisy-Champs - Le Bourget RER (ligne 16, 22 km, 7 gares), l'autre sur le tronçon Le Bourget RER - Saint-Denis Pleyel - Mairie de Saint-Ouen (ligne 14 Nord et 17 Sud, 7,5 km, 2 gares), ont remporté les marchés de maîtrise d'oeuvre études et travaux des ouvrages de génie civil et des aménagements nécessaires à la réalisation des lignes.

 

En détails, sur Noisy-Champs (gare non comprise) - Le Bourget RER (gare incluse), Egis Rail prend la tête d'un groupement composé de Tractebel Engineering et de quatre cabinets d'architecture chargés de la conception des gares du tronçon : Berranger & Vincent pour la gare du Blanc Mesnil, Beckmann-N'Thépé pour celle d'Aulnay-sous-Bois, agence Duthilleul et Arep pour les deux gares de Sevran et atelier Schall pour celle de Chelles, détaille la SGP.

L'agence d'architecture Chartier Dalix concevra la gare de La Courneuve

Sur le tronçon Le Bourget RER (gare non comprise) - Saint-Denis Pleyel - Mairie de Saint-Ouen (gare non comprise), Egis Rail, toujours avec Tractebel Engineering pour le conseil et l'ingénierie, sera accompagné de l'agence d'architecture Chartier Dalix qui concevra la gare de La Courneuve.

 

Au-delà de ces marchés de maîtrise d'oeuvre concernant l'infrastructure et les gares, les équipes déjà missionnées depuis un an pour l'assistance à maîtrise d'ouvrage et pour la réalisation des systèmes de la ligne 15 Sud seront renforcées pour prendre en charge ces nouveaux tronçons.

 

Et la SGP de préciser : "Ces deux groupements de maîtrise d'oeuvre travailleront ainsi sous la conduite d'opération du groupement ARTEMIS, réunissant ARTELIA et ses co-traitants ARCADIS et BG Ingénieurs Conseil, qui a remporté le marché d'assistance à maîtrise d'ouvrage et de conduite générale d'opération, et en lien avec Systra et le groupement Egis-Setec pour la réalisation des systèmes."

Poursuivre le même courant de pensée que Jacques Ferrier

Au final, ces équipes d'architectes et d'ingénieurs devront poursuivre le respect de la charte d'architecture et de de design élaboré avec le concours de Jacques Ferrier, architecte conseil de la SGP depuis avril 2012. "Notre rôle de concepteur sera de réaliser la gare mais aussi de participer aux alentours de celle-ci", nous avait confié en 2013 l'architecte Jean-Marie Duthilleul, dont son agence fait partie du groupement emmené par SETEC sur le lot Ouest Villejuif Louis Aragon - Pont de Sèvres de la ligne 15 Sud (12 km, 7 gares), avec Ingérop pour le conseil et l'ingénierie et de plusieurs architectes. Et puis, nous ne sommes pas inquiets sur ce grand projet, nous avons le même courant de pensée que Jacques Ferrier, l'architecte coordinateur."

15 à 20.000 emplois chaque année

"Cette année encore, l'attribution de ces marchés va générer de nombreux emplois dans les secteurs de l'ingénierie et de l'architecture avant les phases chantiers qui mobiliseront 15 à 20.000 emplois chaque année, conclut Philippe Yvin, président du directoire de la SGP. Avec ses 128 agents, la SGP coordonne d'ores et déjà les travaux de plus de 1.000 professionnels sur le Grand Paris Express."

 

*Le groupement Miralles-Tagliabue (EMBT) est une agence barcelonnaise qui a rassemblé une équipe multidisciplinaire avec une forte expérience des projets d'infrastructure. Il a notamment travaillé sur la gare pour la Metropolitana à Naples, le pavillon de l'Espagne à l'exposition universelle de Shanghai, ou encore le parlement d'Ecosse à Edimbourg.
actionclactionfp