Le Commerce du Bois a présenté ses orientations stratégiques pour la période 2018-2020. Parmi ses priorités figure la volonté de créer un marquage de qualité pour les bardages bois. Le but : promouvoir l'utilisation de ces solutions et valoriser la filière.

Pierre Gautron, président de LCB (Le Commerce du Bois) résume : "Ouverture, modernisation et simplification. Voilà nos trois orientations stratégiques clefs pour développer l'utilisation et la commercialisation de bois en France". L'association, qui représente plusieurs familles professionnelles (raboteurs, importateurs et négociants), vient de dévoiler ses orientations stratégiques pour les trois années à venir. Il poursuit : "Le bois est une filière. Nous souhaitons nous y engager encore plus. Plus la filière communiquera et expliquera ses métiers, plus elle en sortira forte".

 

Parmi les projets annoncés, figure le lancement du projet d'une nouvelle marque "Bardage qualité". Cette dernière s'appuiera sur un référentiel technique, élaboré avec le concours du FCBA, l'institut technologique dédié au bois. LCB précise : "Les raboteurs s'engagent à innover dans la production de bardages bois (…) En communicant sur cette marque et les atouts des bardages bois, LCB et ses membres souhaitent en promouvoir l'utilisation".

 

La gestion durable au cœur des démarches

 

Autres évolutions : le Commerce du Bois souhaite favoriser les échanges et transferts de compétence entre ses membres. Sur l'ouverture à de nouveaux arrivants et de nouveaux modes de distribution, un prérequis sera exigé : l'engagement dans une démarche durable de gestion de la ressource. D'autre part, l'association entend simplifier son fonctionnement en réduisant le nombre de ses commissions, qui passera de sept à quatre. Ces dernières seront basées sur les grandes familles de métiers : panneaux, bois résineux, bois tropicaux et distribution. Là encore, le volet environnemental sera intégré à chacune de ces commissions pour mener des actions adaptées à chaque problématique spécifique rencontrée par les acteurs.

 

Cyril Le Picard, le président de France Bois Forêt (interprofession nationale qui soutient les entreprises forestières et celles qui utilisent le matériau bois) conclut : "Le Commerce du Bois est un acteur dynamique majeur au sein de notre interprofession. Nous devons continuer de rassembler tous les acteurs économiques de la filière pour promouvoir le bois".

actionclactionfp