La Fédération française du bâtiment (FFB) vient de publier trois propositions aux candidats aux élections européennes du 25 mai prochain pour une europe plus constructive.

S'appuyant sur les manifestes de la Fédération de l'industrie européenne de la construction (FIEC) et FFB-FNTP, remis aux députés européens début 2014, la FFB publie trois propositions à quelques jours des élections européennes du 25 mai 2014. La FFB demande tout d'abord à ce que le prochain Parlement européen s'engage à œuvrer pour une "concurrence saine et loyale" au sein du marché intérieur européen par le renforcement de la convergence fiscale et sociale entre les 28 États membres.

 

Ensuite, la Fédération demande "un statu quo des règlementations techniques" préalable à toute nouvelle initiative réglementaire. La FFB plaide, en effet, pour une évaluation de l'impact cumulé de toutes les règlementations techniques européennes existantes : Eurocodes, marquage CE des produits de construction, écoconception, étiquetage énergétique, efficacité énergétique, performance énergétique des bâtiments, etc.

 

Vers un meilleur accompagnement financier de la transition énergétique
Enfin troisième et dernier point, la fédération prône une meilleure visibilité des outils d'accompagnement des travaux de rénovation énergétique des bâtiments et une simplification des procédures à toutes les étapes : appels à projets et propositions, dépôts des candidatures, décaissement des fonds, contrôles a posteriori.
actionclactionfp