Avec le projet GreenOValley, Schneider Electric souhaite regrouper ses employés, dispersés sur plusieurs sites vieillissants, dans deux bâtiments modernes et exemplaires. Un vaste programme qui nécessitera l'investissement de 120 millions d'euros et qui marque l'ancrage géographique du groupe. Détails.

Le groupe Schneider Electric, géant français de la gestion de l'énergie et des automatismes, signe à Grenoble son plus important investissement : 120 millions d'euros afin de construire deux bâtiments distincts, sur la presqu'île scientifique. Alain Bortolin, le directeur des implantations grenobloises de l'entreprise, explique : "C'est un programme avec 43.000 m² de constructions. Le dispositif immobilier actuel est composé de bâtiments vieillissants, dispersés, de moins en moins adaptés à nos nouveaux métiers et aux nouveaux usages des espaces de travail". Il poursuit : "C'est un projet d'envergure qui prépare le futur, les prochaines décennies, car notre capacité à innover constitue la clé du succès. Le projet associe acteurs locaux, architectes, entreprises, pôles de compétitivité, start-ups, collectivités et collaborateurs enthousiastes ! (…) GreenOValley doit regrouper les équipes pour plus de synergie et renforcer la proximité avec les centres de recherche de la presqu'île". Dans les faits, les treize implantations réparties dans l'agglomération grenobloise vont être regroupées sur cinq sites, dont deux édifices neufs.

 

Découvrez les bâtiments Technopôle et X-pôle en images dans les pages suivantes.
actionclactionfp