Les cinq ponts qui reliaient autrefois les quartiers est et ouest de la ville, ont été détruits pour assiéger Daesh. L'idée de l'architecte est donc de recréer ces points de passage sous la forme de ponts-habités en recyclant les matériaux issus des démolitions. Vincent Callebaut explique dans sa notice : "Il s'agit de recycler la ville depuis son cœur, et non pas de la reconstruire à neuf vers sa périphérie en empiétant sur les terres agricoles avec obsolescence".
actioncl