AVANT/APRES. Dans un ancien hôtel parisien, une chambre encore dans son jus s'est vue offrir une seconde vie. Résultat : un studio de 27m2 dépoussiéré, fonctionnel et à la surface optimisée. Et tout ça, pour un budget serré de 30.000 euros.

Dans ce petit studio de 27m2 destiné à la location, le chantier était de taille. "L'objectif consistait à en faire un appartement et non plus juste une chambre. Qu'on puisse y manger, faire la cuisine etc.", explique Alix Delclaux, architecte d'intérieure et décoratrice en charge du chantier. Mais aussi de proposer un espace destiné à la vie de tous les jours. Pour y parvenir, il a fallu réduire la superficie de la salle de bains de manière à agrandir la pièce principale, intégrer des rangements, optimiser la surface, réutiliser les espaces perdus, moderniser le bien et le rendre fonctionnel.

 

Un budget serré

 

Vaste programme pour un budget limité à 30.000 euros. Il a donc fallu être malin. "Il s'agissait de 30.000 euros tout compris, même la décoration. Le choix des matériaux a donc été restreint. Par exemple, dans la salle de bains, nous avons installé du carrelage métro à moins de 10 euros du m2. Puis du carrelage imitation carreaux de ciment dans le coin toilette, car nettement moins cher", précise Alix Delclaux. Certains éléments ont été chinés, telle que la peau de bête dans le salon. D'autres conservés ou réutilisés, comme la fenêtre du salon, des plafonniers, ou certains placards qui ont servi à en fabriquer d'autres...

 

Autant d'astuces à découvrir en pages suivantes...

actionclactionfp

Avant : un couloir sombre

Un couloir sombre
Un couloir sombre © Alix Delclaux
Dans ce couloir relativement sombre, comme partout dans l'appartement, une moquette violette recouvrait le sol. Une première porte à gauche en entrant menait sur un grand placard très profond, une autre à droite, sur un coffre. Et une deuxième porte séparait le couloir du salon.

Après : un couloir mis en lumière

un couloir lumineux
un couloir lumineux © Alix Delclaux
"Nous avons remplacé la moquette par du parquet. La porte entre le salon et le couloir a été retirée. Le dressing à gauche, est devenu un placard et nous avons également retiré l'ancienne porte, pour y installer un rideau à la place. Clair au dessus et foncé en bas, pour éviter les salissures", développe Alix Delclaux. Par souci d'économies, le plafonnier a été conservé. Seul le luminaire a été changé pour un modèle plus moderne. Résultat : à moindre coût, le placard gagne en luminosité et en fonctionnalité.

Avant : un dressing trop encombrant

Un dressing qui mange de l'espace
Un dressing qui mange de l'espace © Alix Delclaux
L'ancien placard à gauche de l'entrée et juxtaposé à la salle de bains proposait beaucoup de rangements. Un plus indispensable pour une surface de seulement 27 m2. Pourtant, un imposant coffrage qui dissimulait des gaines techniques et des évacuations d'eaux, utilisait inutilement de l'espace.

Après : un dressing transformé en placard et en toilettes

Un dressing transformé
Un dressing transformé © Alix Delclaux
Alix Delclaux a finalement décidé de transformer ce dernier. Un plus petit coffrage a été réalisé, le dressing est devenu un placard et l'espace restant a permis d'installer les toilettes de la salle de bains dans un renfoncement. "Un coup de chance" selon elle puisque, "dans le renfoncement du placard, se trouvait une évacuation à laquelle la toilettes ont pu être raccordés. Pour l'espace toilettes, le carrelage (imitation de vieux carreaux de ciment) au sol, se prolonge sur une partie du mur. Ce qui permet de séparer visuellement le W.C du reste de la salle de bains".

Après : un second placard entièrement repensé

Un second placard lui aussi transformé
Un second placard lui aussi transformé © Alix Delclaux
Le deuxième placard fermé, en face de l'entrée de la salle de bains, renfermait un coffre fort, un compteur électrique et une porte apparente, qui communiquait avec une autre chambre. Pour optimiser l'espace, la porte a été condamnée, des placards ont été installés en partie basse et la partie haute laissée ouverte pour servir de bibliothèque ou de vide poches.

Après : une salle de bains classique pour un hôtel

Une salle de bains d'hôtel
Une salle de bains d'hôtel © Alix Delclaux
A l'origine, la pièce était équipée d'une baignoire et d'une double vasque. Une salle de bains relativement classique pour une chambre d'hôtel, sans réel charme.

Après : une salle de bains modernisée mais réduite en surface

Une salle de bains modernisée
Une salle de bains modernisée © Alix Delclaux
Pour gagner de l'espace dans la pièce principale, "la salle de bains a été réduite, passant de 4,79m2 à 4m2. Mais nous avons récupéré grâce au réaménagement du dressing." La baignoire a cédé sa place à une douche tapissée de carrelage noir style métro, qui contraste avec le reste de l'espace, où le blanc domine.

Avant : une pièce vétuste qui manquait de lumière

Une pièce qui manque de lumière
Une pièce qui manque de lumière © Alix Delclaux
L'espace alors plus petit était habillé au sol d'une moquette violette vieillotte, de la même couleur que les meubles de la kitchenette. La pièce, peu avenante, brillait par son manque de luminosité. Un coffrage en haut des murs abritait des gaines techniques.

Après : Une pièce principale agrandie et réinventée

Une pièce principale repensée
Une pièce principale repensée © Alix Delclaux
Si le coffrage a été conservé pour le passage du réseau électrique remis aux normes, dans son ensemble, la salle a été complètement revisitée. La moquette laisse place à un parquet à lames larges et claires. "Nous avons réalisé un ragréage puis posé le parquet. Les lames sont horientées vers la fenêtre et la lumière. Le choix s'est porté sur un modèle clair pour gagner en luminosité et agrandir l'espace visuellement", explique Alix Delclaux.

 

Pour le mur derrière le canapé, le gris donne de la profondeur à la pièce. Des corniches en polystyrène ont été ajoutées au plafond, en guise de finition purement esthétique.

 

Pour ce qui est de la décoration et du mobilier, Alix Delclaux a misé sur de l'intemporel et du compact comme les tables et le canapé. Mais surtout, sur du bon marché, à l'image de la peau de veau achetée 20 euros sur Internet. Toujours par souci d'économies, la fenêtre en PVC et double vitrage d'origine a été conservée.

Une cuisine agrandie et délimitée

Une cuisine agrandie et délimitée
Une cuisine agrandie et délimitée © Alix Delclaux
Exit la cuisine ouverte sur toute la pièce. Réduite en superficie, la salle de bains a fait gagner pas moins de 80 cm à cet espace. Ce qui a permis de le délimiter avec un bar à moindre coût, dont le soubassement a été réalisé avec les meubles hauts de cuisine. Au-dessus a été placée une barre d'acier agrémentée de suspensions. "Le même carrelage que dans la salle de bains a été installé sous la cuisine pour anticiper les fuites, les projections d'eau et éviter que le parquet ne se gondole", raconte Alix Delclaux. Et d'ajouter, "mais il ne recouvre pas l'intégralité de l'espace cuisine, pour ne pas créer de rupture et éviter que la pièce apparaisse alors comme plus petite".

Le plan après rénovation

Plan après rénovation
Plan après rénovation © Alix Delclaux
Programme : Rénovation complète d'une chambre d'hôtel de 27m2, réhabilitation en un studio
Maître d'ouvrage : Non communiqué
Maître d'œuvre : Alix Delclaux
Lieu : Paris
Surface : 27 m2
Durée des travaux : 2 mois
Coût des travaux : 30.000 euros