VIDÉO. Le cimentier Vicat mise sur l'impression 3D béton en lançant sa propre marque : Lithosys. Celle-ci va de la création à l'installation d'un robot permettant de réaliser des éléments imprimés en béton, en passant par la conception d'une gamme d'encres.


L'impression 3D poursuit sa conquête progressive du marché de la construction. Le 2 juin, le projet du bailleur social Plurial Novilia, Viliaprint, a été inauguré. Il consacre la réalisation de 5 maisons à base de béton imprimé en 3D. Une première en France et peut-être un projet qui pourrait en entraîner d'autres.

 

Il faut dire que la technologie commence à se démocratiser. D'ailleurs, les acteurs du secteur sont de plus en plus nombreux à s'y intéresser et certains n'hésitent pas à déployer une offre.
Dernier en date : le cimentier Vicat qui vient tout juste de dévoiler sa propre marque, Lithosys. Le groupe isérois, qui travaille sur le sujet depuis 2017*, propose aujourd'hui une offre allant de la création, l'installation et la fourniture de systèmes d'impression 3D en atelier ou sur chantier à la conception et la réalisation d'éléments imprimés en béton, en passant par l'élaboration d'encres béton.

 

 


"Notre objectif est
Il vous reste 74% à découvrir.
Ce contenu est réservé aux abonnés
Déja abonné ? Se connecter
PROMO ÉTÉ 2022 - abonnement 12 mois ETENDU jusqu’au 30 SEPTEMBRE 2023
Abonnez-vous maintenant pour le lire dans son intégralité
Et bénéficiez aussi :
D’un accès illimité à tous les articles de Batiactu
D’une lecture sans publicité
De toutes les interviews et analyses exclusives de la rédaction
actionclactionfp