DÉCRYPTAGE. Alors que le déploiement de la fibre avance à grand pas, un autre chantier d'envergure se profile en parallèle : celui de la fermeture du réseau cuivre. Sujet qui a occupé les débats du colloque de l'Avicca le 26 novembre 2021, et qu'est venu commenter Stéphane Richard, pour sans doute l'une de ses dernières prises de parole publique comme P-DG d'Orange.


Cela fait un peu plus d'une décennie que Stéphane Richard est P-DG d'Orange. Il faudra au moins autant de temps pour que l'entreprise, qu'il a dirigée dans une période de "révolutions" pour le secteur des télécoms, mène à bien son prochain grand chantier : celui de la sortie du cuivre, "conséquence naturelle du déploiement de la fibre". Mais s'il a contribué à imaginer ce plan de décommissionnement du cuivre, "prêt à être présenter au régulateur", il ne sera plus aux manettes pour le démarrer.

 

Le patron d'Orange vient en effet de démissionner, après avoir appris sa condamnation dans l'affaire Tapie, et quittera ses fonctions d'ici au 31 janvier 2022. Au colloque de l'Avicca, le 26 novembre 2021, il devait initialement présenter ce grand plan de fermeture du réseau cuivre.

 

Défi "passionnant, complexe et coûteux"

 

Il n'a cependant fait que l'esquisser, préférant saluer les acteurs du secteur auxquels il s'adressait collectivement pour la dernière fois. Malgré tout, il le promet, le plan est déjà "complet, précis, avec des échéances, un calendrier, des engagements…"

 

Il a également tenu à rappeler qu'il était "impossible d'imaginer conserver deux réseaux fixes durablement", de les entretenir et de maintenir un niveau de qualité satisfaisant.
Il vous reste 72% à découvrir.
Ce contenu est réservé aux abonnés
Déja abonné ? Se connecter
PROMO ÉTÉ 2022 - abonnement 12 mois ETENDU jusqu’au 30 SEPTEMBRE 2023
Abonnez-vous maintenant pour le lire dans son intégralité
Et bénéficiez aussi :
D’un accès illimité à tous les articles de Batiactu
D’une lecture sans publicité
De toutes les interviews et analyses exclusives de la rédaction
actionclactionfp