ÉDITION SPÉCIALE. Un rapport récent du Programme des Nations-Unies pour l'Environnement (PNUE) a alerté sur l'importance de la reconnaissance du sable comme une ressource stratégique en péril. Retrouvez notre interview décryptage, avec Olivier Sueur, expert en résilience et affaires stratégiques et membre du conseil de perfectionnement de CESI.


Pourquoi parler du sable aujourd'hui ? Les problématiques de l'eau, des métaux, celle des terres rares, ou encore les conséquences environnementales des mines sont souvent évoquées dans les débats actuels, mais de sable on n'entend peu parler… Sauf depuis quelques mois, après notamment, la publication d'un rapport du Programme des Nations-Unies pour l'Environnement (PNUE), paru au premier semestre de cette année, dont le titre est sans appel : "Notre utilisation du sable nous met le dos au mur." Et d'appeler "à reconnaître le sable comme une ressource stratégique dont l'extraction et l'utilisation doivent être repensées."

 

50 milliards de tonnes de sable et de gravier sont utilisés à l'échelle mondiale par an

 

À l'échelle mondiale, ce ne sont en effet pas moins de 50 milliards de tonnes de sable et de gravier qui sont utilisés par an, plaçant ainsi le sable à la deuxième place des ressources les plus utilisées au monde après l'eau. L'extraction d'un tel volume de sable génère de nombreux impacts environnementaux, mais surtout, sa raréfaction a de nombreuses conséquences actuelles comme futures, tant économiques et sociales, que géopolitiques.

 

Olivier Sueur, expert en résilience et affaires stratégiques et membre du conseil de perfectionnement de CESI décrypte avec nous ce rapport, lors de notre édition spéciale depuis le Mondial du bâtiment : pourquoi cette alerte au niveau international ? Allons-nous manquer de sable dans les années à venir ? Quelles conséquences et risques pour les entreprises ? Va-t-on vers de possibles guerres du sable ? Quelles sont les alternatives face à ce défi majeur pour la filière du BTP ?

 


Retrouvez ci-dessous et en vidéo l'interview de Olivier Sueur, expert en résilience et affaires stratégiques et membre du conseil de perfectionnement de CESI, en édition spéciale

 

Il vous reste 11% à découvrir.
Ce contenu est réservé aux abonnés
Déja abonné ? Se connecter

Abonnez-vous maintenant pour le lire dans son intégralité
Et bénéficiez aussi :
D’un accès illimité à tous les articles de Batiactu
D’une lecture sans publicité
De toutes les interviews et analyses exclusives de la rédaction
actionclactionfp