PATRONAT. La Fédération des Scop du BTP a décidé de demander son adhésion à la FFB lors de sa convention annuelle du 10 avril 2019 à Lyon. Les deux organisations estiment effectivement partager "les mêmes valeurs" et défendre les mêmes combats au sein du secteur.

A l'heure où certaines organisations professionnelles du BTP s'inquiètent de voir d'autres structures prendre une place de plus en plus conséquente sur la scène de la représentativité patronale, voilà une annonce qui ne va pas manquer de faire réagir. Lors de sa convention annuelle le 10 avril 2019 à Lyon, la Fédération des Scop (Sociétés coopératives) du BTP a demandé son adhésion à la Fédération française du bâtiment (FFB). Les représentants des Scop ont effectivement voté à l'unanimité ce rapprochement, qui devrait être définitivement acté lors du conseil d'administration de la FFB le 14 juin prochain.

 

"Assurer une pérennité de représentation au sein de la branche"

 

Dans un communiqué commun, les deux organisations considèrent partager "les mêmes valeurs" et estiment que "cette union vise à renforcer la représentativité patronale du bâtiment". Dans le détail, les deux structures mettent en avant leur combat commun pour un modèle économique et social d'entreprises de bâtiment "structurées", pour des accords collectifs "utiles" aux artisans et entrepreneurs, et, plus largement, pour la défense et la promotion du secteur. "Cette demande d'adhésion présente un grand intérêt pour nos adhérents : elle vient garantir la spécificité coopérative et vise à assurer une pérennité de représentation au sein de la branche", explique Charles-Henri Montaut, président de la Fédération des Scop du BTP. "Cette visibilité des Scop au sein de la première organisation du secteur vient non seulement traduire les nombreuses synergies passées, mais également augurer de belles perspectives pour l'avenir." Un constat partagé par le président de la FFB, Jacques Chanut : "Cette union est naturelle tant nos synergies et complémentarités sont fortes. C'est une belle opportunité pour consolider la place centrale et le rôle clef de la FFB en tant que première organisation d'employeurs dans le bâtiment, mais c'est aussi une nouvelle étape dans la nécessaire mise en mouvement des organisations professionnelles qui se doivent de répondre encore mieux aux besoins des adhérents."

actionclactionfp