BILAN. A l'instar des chantiers du BTP, le négoce applique depuis plusieurs semaines des protocoles afin de garantir la sécurité sanitaire des équipes, des clients et fournisseurs. Deux groupes, Bigmat et Bois & Matériaux, reviennent pour nous sur les bonnes pratiques et les difficultés rencontrées.


A situation inédite, décisions inédites. Les négoces ont dû faire face à la crise du coronavirus dans un laps de temps très court afin de poursuivre leur activité.

 

En effet, si dans un premier temps de nombreuses enseignes ont fermé leurs portes le 17 mars pour préserver la santé de leurs collaborateurs, le Gouvernement souhaitant maintenir l'activité, elles ont progressivement rouvert leurs portes le 23 mars. Le tout dans le respect des règles de sécurité sanitaire édictées dans un guide réalisé par la Fédération des négoces de bois et matériaux de construction (FNBM). Au programme : limitation des contacts, distanciation sociale, filtrage des clients, circuit balisé dans les showrooms, roulement des horaires ou encore gestes barrière. Autant de mesures impactant le quotidien des équipes et des clients. Mais force est de constater, que la volonté et le goût du travail bien fait ont permis de maintenir une activité.

 

Que ce soit Bigmat ou de Bois & Matériaux (enseignes Réseau Pro et Panofrance), la satisfaction principale porte avant tout
Il vous reste 78% à découvrir.
Ce contenu est réservé aux abonnés
Déja abonné ? Se connecter
Abonnez-vous maintenant pour le lire dans son intégralité
Et bénéficiez aussi :
D’un accès illimité à tous les articles Batiactu+
D’une lecture sans publicité
De toutes les interviews et analyses exclusives de la rédaction
actionclactionfp