ENTRETIEN. Le président de l'association française de la pompe à chaleur (Afpac), François Deroche, revient pour Batiactu sur les arbitrages liés à la réglementation environnementale 2020 (RE2020) et répond aux critiques de certains acteur sur les performances des Pac air-air.


La pompe à chaleur est en passe de devenir la solution de chauffage par excellence, en rénovation, mais également en construction neuve avec l'entrée en vigueur prochaine de la réglementation environnementale 2020 (RE2020). Et certains acteurs, comme l'association Amorce récemment, s'inquiètent de voir toujours plus de logements équipés en Pac air-air, équipements considérés comme peu performants. C'est notamment à ces critiques que répond François Deroche, président de l'association française de la pompe à chaleur (Afpac), interrogé par Batiactu. Il réagit également sur les conséquences du futur DPE sur le marché et la création du rôle d'accompagnateur rénov.
Il vous reste 86% à découvrir.
Ce contenu est réservé aux abonnés
Déja abonné ? Se connecter
PROMO ÉTÉ 2022 - abonnement 12 mois ETENDU jusqu’au 30 SEPTEMBRE 2023
Abonnez-vous maintenant pour le lire dans son intégralité
Et bénéficiez aussi :
D’un accès illimité à tous les articles de Batiactu
D’une lecture sans publicité
De toutes les interviews et analyses exclusives de la rédaction
actionclactionfp