ÉNERGIE. D'après les données définitives du ministère de la Transition écologique sur le bilan énergétique de la France pour l'année 2020, la production d'énergie primaire a chuté de 8,5% tandis que la consommation d'énergie primaire a dégringolé de 9,8%, une première depuis les années 1980. Les chiffres confirment toujours la place prépondérante du nucléaire dans le bouquet énergétique.


Le bilan énergétique de l'Hexagone pour l'année 2020 témoigne d'une baisse simultanée de la production d'énergie primaire et de la consommation d'énergie primaire : avec des diminutions respectives de 8,5% et de 9,8% (un record pour ce dernier chiffre) en comparaison à 2019, le secteur a en effet été impacté par un recul de la production nucléaire - et ce en dépit de la progression des énergies renouvelables - ainsi que par la crise sanitaire, évidemment, mais aussi par les températures exceptionnellement douces enregistrées l'année dernière.
Il vous reste 78% à découvrir.
Ce contenu est réservé aux abonnés
Déja abonné ? Se connecter
PROMO ÉTÉ 2022 - abonnement 12 mois ETENDU jusqu’au 30 SEPTEMBRE 2023
Abonnez-vous maintenant pour le lire dans son intégralité
Et bénéficiez aussi :
D’un accès illimité à tous les articles de Batiactu
D’une lecture sans publicité
De toutes les interviews et analyses exclusives de la rédaction
actionclactionfp