STRATÉGIE. La branche française du groupe allemand spécialisé dans les portes, huisseries et motorisations, affiche de bons résultats sur l'exercice 2022. Bien que ses activités habitat, industrie et tertiaire soient en progression dans un contexte international très tendu, l'entreprise avance aussi ses pions dans les domaines de la formation et de la décarbonation.


Objectif 2022 atteint pour Hörmann France. En dépit d'un contexte économique très tendu, entre difficultés d'approvisionnement et explosion des factures d'énergie, la branche tricolore du groupe allemand spécialisé dans les portes, huisseries et motorisations, affiche de bons résultats, portés par la dynamique du marché hexagonal.

 

 

Et ce, sur les trois activités de la marque : habitat, industrie et tertiaire. Les chiffres 2022 ne sont pas encore officiellement arrêtés, mais l'entreprise qui compte environ 190 salariés en France affirme que l'Hexagone est son deuxième marché après l'Allemagne, son marché domestique.

 

La gamme de produits dédiés à l'habitat - qui englobe les portes d'entrée, portes de garage et systèmes d'automatisation - a bien débuté l'année, avant de connaître un ralentissement dans l'été, puis un tassement et enfin une stabilisation au cours des derniers mois. Dans la foulée d'un cru 2021 qui avait été particulièrement bon grâce à "une reprise exceptionnelle" post-pandémie, l'exercice 2022 est donc parvenu à garder le cap avec des carnets de commandes remplis la plupart du temps.
Il vous reste 80% à découvrir.
Ce contenu est réservé aux abonnés
Déja abonné ? Se connecter

Abonnez-vous maintenant pour le lire dans son intégralité
Et bénéficiez aussi :
D’un accès illimité à tous les articles de Batiactu
D’une lecture sans publicité
De toutes les interviews et analyses exclusives de la rédaction
actionclactionfp