INFRASTRUCTURE. Le président de Telt, Hubert du Mesnil, était auditionné par la commission de l'aménagement du territoire et du développement durable du Sénat ce 10 février 2021. L'occasion de faire le point sur la construction du tunnel transfrontalier de la liaison Lyon-Turin, alors que les marchés les plus importants de ce grand projet doivent bientôt être notifiés, comme se l'est fait confirmer Batiactu.


Ce 10 février 2021, la commission de l'aménagement du territoire et du développement durable du Sénat a auditionné Hubert du Mesnil, président de Telt, société en charge de la construction du tunnel transfrontalier de la liaison ferroviaire du Lyon-Turin. Le maître d'ouvrage a ainsi eu l'occasion de revenir sur les différentes étapes du chantier.

 

Après une longue période d'étude et d'exploration géologique - auxquels ont servi les travaux de la galerie de reconnaissance, sur le tracé même de la future infrastructure - et les oppositions fortes rencontrées côté italien qui ont pu faire craindre l'annulation du projet à ses promoteurs, "nous sommes entrés dans une phase définitive" du chantier, rappelle Hubert du Mesnil aux sénateurs, avec le creusement du tunnel principal, composé de deux tubes, sur 57,5 km.

 

Attributions au printemps

 

Les 3 appels d'offres pour le creusement, deux côtés français, un côté italien, auxquels s'ajoutent deux marchés de valorisation des matériaux d'excavation, sont les plus importants du chantier : ils représentent en effet environ 4 milliards d'euros.
Il vous reste 64% à découvrir.
Ce contenu est réservé aux abonnés
Déja abonné ? Se connecter
PROMO ÉTÉ 2022 - abonnement 12 mois ETENDU jusqu’au 30 SEPTEMBRE 2023
Abonnez-vous maintenant pour le lire dans son intégralité
Et bénéficiez aussi :
D’un accès illimité à tous les articles de Batiactu
D’une lecture sans publicité
De toutes les interviews et analyses exclusives de la rédaction
actionclactionfp