INTERVIEW. Andre Dot, le nouveau président de Velux France, a pris ses fonctions début mars, jute avant le confinement. Il revient pour nous sur ces premiers pas dans un contexte compliqué, et nous dévoile ses objectifs.


André Dot a été nommé président de Velux France le 2 mars. Une prise de fonction dans un contexte sanitaire difficile. Aujourd'hui, le groupe compte sur les travaux de rénovation pour regagner une activité conforme aux prévisions. Combattif, le nouveau président de velux France nous dévoile sa vision du management ainsi que sa feuille de route qui tourne autour de trois piliers : le digital, le développement durable et l'internationalisation.

 

Batiactu : Vous avez pris vos fonctions fin février et dû affronter rapidement un contexte compliqué. Comment avez-vous appréhendé la situation ?
André Dot :
Nous avons plutôt bien géré cette période.
Il vous reste 84% à découvrir.
Ce contenu est réservé aux abonnés
Déja abonné ? Se connecter
Abonnez-vous maintenant pour le lire dans son intégralité
Et bénéficiez aussi :
D’un accès illimité à tous les articles de Batiactu
D’une lecture sans publicité
De toutes les interviews et analyses exclusives de la rédaction
actionclactionfp