INTERNATIONAL. En Italie, une étape importante du "Projet Italie", visant à consolider une industrie de la construction fragilisée, vient d'être franchie, avec le rapprochement désormais confirmé de Webuild et Astaldi.


Les deux plus grands groupes d'infrastructures italiens viennent de finaliser leur rapprochement. Le groupe Webuild a en effet annoncé le 6 novembre 2020 l'acquisition de 65% de son concurrent Astaldi. Une opération dans les tuyaux depuis février 2019.

 

Ce rapprochement est l'étape la plus importante d'une ambition plus vaste. Répondant au nom de "Projet Italie", il vise à consolider l'industrie de la construction dans le pays, où de nombreuses entreprises sont en grande difficulté financière. C'était d'ailleurs le cas d'Astaldi. Le but est de créer un champion du BTP mondial en consolidant le marché italien.
Il vous reste 73% à découvrir.
Ce contenu est réservé aux abonnés
Déja abonné ? Se connecter
PROMO ÉTÉ 2022 - abonnement 12 mois ETENDU jusqu’au 30 SEPTEMBRE 2023
Abonnez-vous maintenant pour le lire dans son intégralité
Et bénéficiez aussi :
D’un accès illimité à tous les articles de Batiactu
D’une lecture sans publicité
De toutes les interviews et analyses exclusives de la rédaction
actionclactionfp