INTERVIEW. Autoroutes, route, fibre, aménagement urbain, et désormais équipements publics. Depuis une dizaine d'années, le groupe NGE a développé une activité dans les concessions qui ne cesse de s'étendre. En France comme à l'international, de nouveaux marchés sont en ligne de mire, comme l'explique à Batiactu le président de NGE Concessions, Thierry Bodard.


Il aura fallu à peine deux ans au groupe NGE pour faire sortir de terre l'Arena Futuroscope, à proximité immédiate du célèbre parc de loisirs poitevin. La livraison du nouvel équipement public est prévue le 4 avril 2022. C'est la première arena que réalise NGE. C'est aussi le premier ouvrage de ce genre que le groupe remporte en partenariat public-privé.

 

Cela fait pourtant plus de dix ans que l'entreprise développe une activité de concessions. "Nous avons commencé avec trois concessions autoroutières entre 2008 et 2013, puis nous avons été pionnier sur la fibre optique en participant au financement des projets de déploiement en Alsace et dans le Grand Est", rappelle Thierry Bodard, président de l'entité NGE Concessions, lors d'un entretien accordé à Batiactu. S'en est suivi le PPP de la déviation de Saint-Flour, dans le Cantal, ou encore celui de l'aménagement urbain de Bellegarde-sur-Valserine, dans l'Ain. A l'international aussi le groupe commence à engendrer plusieurs contrats, dont celui portant sur la création du réseau de fibre optique de la région de Liverpool, au Royaume-Uni.
Il vous reste 82% à découvrir.
Ce contenu est réservé aux abonnés
Déja abonné ? Se connecter
PROMO ÉTÉ 2022 - abonnement 12 mois ETENDU jusqu’au 30 SEPTEMBRE 2023
Abonnez-vous maintenant pour le lire dans son intégralité
Et bénéficiez aussi :
D’un accès illimité à tous les articles de Batiactu
D’une lecture sans publicité
De toutes les interviews et analyses exclusives de la rédaction
actionclactionfp