LAUREATS. L'Agence Qualité Construction (AQC) organisait, le 8 juin dernier, son 20e Rendez-vous "Observer pour prévenir". Entre bilan 2017 et perspectives 2018, l'organisation a aussi dévoilé son 13e Concours photo des désordres dans le bâtiment. Et cette année encore, cet évènement qui se veut à la fois décontracté et sérieux a d'abord eu pour objectif d'impliquer davantage les acteurs de la construction.

Ce 20e Rendez-vous Qualité Construction fut l'occasion pour l'AQC de dresser son bilan 2017 ainsi que ses perspectives 2018 : dans les grandes lignes, il en est ressorti que les particuliers comme les professionnels devaient faire montre d'encore plus de vigilance, miser dorénavant sur le mieux-disant et rejeter le moins-disant. En effet, les principales causes des désordres dans les chantiers du bâtiment ont été identifiées, tant en France qu'à l'international : en raison d'un manque de compétences, de défauts de supervision sur site et d'une trop grande rapidité d'exécution des travaux, les chantiers sont bien souvent bâclés, ce qui débouche inéluctablement sur des vices (au mieux) ou sur des sinistres (au pire).

 

La recherche permanente d'économies, de temps comme d'argent, ne peut donc constituer un argument viable sur le long terme. L'AQC et les professionnels qu'elle a consultés dans le cadre de son travail plaident par conséquent pour un retour à la raison, au pragmatisme. Concrètement, cela se traduit par exemple dans le choix d'une entreprise de proximité, qui n'aura pas des centaines de kilomètres à parcourir pour se rendre sur son chantier, ou encore dans le choix de professionnels reconnus pour leur qualité de travail, recourant à des méthodologies et des matériaux attestés pour leur fiabilité. On éviterait de cette manière les absurdités constatées lors du 13e Concours photo de l'AQC sur les désordres dans le bâtiment, et dont voici un florilège pour le moins original. Philippe Estingoy, directeur général de l'AQC, et dont les commentaires accompagnent certains des clichés qui suivent, a tenu à rappeler que ce palmarès photographique constituait "un enjeu majeur pour impliquer toujours plus l'ensemble des acteurs du bâtiment".

 

Découvrez le palmarès 2018 du Concours photo de l'AQC dans les pages suivantes.

actionclactionfp