INTERVIEW. Le spécialiste des revêtements de sols, Tarkett, vient de lancer sa feuille de route "Climat 2030" dont l'objectif est de réduire de 30 % ses émissions de gaz à effet de serre sur l'ensemble de sa chaîne de valeur. Myriam Tryjefaczka, directrice développement durable et affaires publiques et Daphné Astaix, directrice marketing et technique nous en disent plus.


Tarkett, fabricant de solutions de revêtements de sol et de surfaces sportives vient de présenter sa nouvelle feuille de route Climat 2030, en ligne avec l'objectif de l'Accord de Paris visant à limiter le réchauffement climatique à 1,5 °C. Quelles sont les actions mises en place par l'industriel ? Qu'est-ce que les principes Cradle to Cradle et son programme Restart ? Quid de la RE2020 ? Myriam Tryjefaczka, directrice développement durable et affaires publiques et Daphné Astaix, directrice marketing et technique font le point.

 

Batiactu : Depuis 2 ans, la crise sanitaire a bouleversé la vie des Français, mais aussi celle des entreprises. Comment avez-vous traversé cette période chez Tarkett ?

 

Daphné Astaix : Si nous n'avons pas échappé à ce grand bouleversement, nous nous sommes adaptés : nous avons fait évoluer nos pratiques en trouvant un équilibre entre le télétravail et le bureau.
Côté conjoncture, 2020 fut une année marquée par le confinement, et 2021 par une reprise dynamique, notamment dans les pays d'Europe du Sud. Nous avons observé un regain très fort sur le secteur de l'habitat, en neuf mais surtout en rénovation.
Il vous reste 80% à découvrir.
Ce contenu est réservé aux abonnés
Déja abonné ? Se connecter
PROMO ÉTÉ 2022 - abonnement 12 mois ETENDU jusqu’au 30 SEPTEMBRE 2023
Abonnez-vous maintenant pour le lire dans son intégralité
Et bénéficiez aussi :
D’un accès illimité à tous les articles de Batiactu
D’une lecture sans publicité
De toutes les interviews et analyses exclusives de la rédaction
actionclactionfp