REPORTAGE. A l'occasion des Future Days, au début du mois de décembre 2021, Batiactu a pu visiter l'un des 7 laboratoires du département Matériaux et structures de l'Ifsttar, axé sur l'expérimentation et la modélisation pour le génie civil et urbain (EMGCU). Avec pour guides les deux directeurs adjoints.


Qui imaginerait avant d'en pousser les portes qu'un espace de 60m de long, 10 de large, entièrement modulable et dédié à la recherche sur le génie civil, se cache sur le campus de l'Université Gustave-Eiffel à Champs-sur-Marne (Seine-et-Marne)? C'est pourtant ici que se trouve la dalle d'essais ou le cœur du laboratoire Expérimentation et modélisation pour le génie civil et urbain (EMGCU) de l'Ifsttar - Institut français des sciences et technologies des transports, de l'aménagement et des réseaux -, que Batiactu a pu visiter avec ses deux directeurs adjoints, Renaud-Pierre Martin et Franziska Schmidt.

 

Le laboratoire EMGCU réunit une équipe d'une quarantaine de personnes, dédiée pour moitié à de la recherche expérimentale, pour l'autre à la modélisation. Deux aspects "très complémentaires", selon Renaud-Pierre Martin, chargé des installations expérimentales, le travail des uns pouvant nourrir celui des autres. En plus de la dalle d'essais, les chercheurs disposent de 19 salles de laboratoire pour mener leurs travaux.
Il vous reste 82% à découvrir.
Ce contenu est réservé aux abonnés
Déja abonné ? Se connecter
PROMO ÉTÉ 2022 - abonnement 12 mois ETENDU jusqu’au 30 SEPTEMBRE 2023
Abonnez-vous maintenant pour le lire dans son intégralité
Et bénéficiez aussi :
D’un accès illimité à tous les articles de Batiactu
D’une lecture sans publicité
De toutes les interviews et analyses exclusives de la rédaction
actionclactionfp