URBANISME. A Lavelanet, en Ariège, c'est tout un quartier qui a bénéficié d'une opération de requalification permettant notamment de ramener de la nature en ville et libérer un cours d'eau.

Comment redonner vie à une zone urbaine en voie de délaissement grâce à une audacieuse opération mêlant architecture et aménagement ? La mairie de Lavelanet (Ariège) a relevé le défi, par son opération dans le quartier de Secoustous, avec l'aide de l'atelier Architecture & paysage (mandataire). L'ensemble a été réalisé dans le cadre d'un projet territoire à énergie positive pour la croissance verte (TEPCV), et vise à compenser la "dramatique désindustrialisation de ces dernières décennies", nous expliquent les acteurs du projet. Le nombre d'emplois liés à l'industrie textile a chuté de près de 100% entre 1980 et 2020. D'où l'importance pour les pouvoirs locaux de "renforcer l'attractivité des espaces publics, mettre en valeur le patrimoine bâti, résorber les vacances de logement et l'habitat insalubre". D'après une étude réalisée il y a quelques années, le quartier était "très gravement paupérisé, avec une partie des immeubles de statut irrémédiablement insalubres".

 

Découvrez la suite de l'article dans les pages suivantes.

actionclactionfp