PROJET VERT.Le groupe scolaire "Stéphane Hessel-Les Zéfirottes" livré en août dernier à Montreuil (Seine-Saint-Denis) tourne aujourd'hui à plein régime avec près de 530 enfants. Pour parvenir à le construire, l'architecte, Christian Hackel, de l'agence Méandre a fait appel à de nombreuses solutions vertes : paille, énergies renouvelables ou encore cogénération à huile végétale.

Niché en plein quartier de la Croix de Chavaux à Montreuil (Seine-Saint-Denis), le groupe scolaire "Stéphane Hessel-Les Zéfirottes" cher au célèbre résistant Stéphane Hessel comprend depuis sa livraison en août dernier, 24 classes dont 9 en maternelle et 15 en élémentaire pour accueillir en ce moment près de 530 enfants.

"Economiser de l'énergie"

L'ensemble de ce bâtiment doté de deux niveaux et s'étalant sur près de 5.000 m² a été optimisé dans une seule optique : "Economiser de l'énergie." Ici , la production est ainsi plus importante que la dépense en énergie. "L'opération vise, entre autres, un bilan énergétique positif, toutes consommations confondues, une réduction du bilan carbone sur la durée de vie du bâtiment, le développement d'écosystèmes cohérents et l'inscription du site dans un continuum écologique", nous explique Christian Hackel, architecte et gérant de l'agence Méandre, basée à Montreuil.

 

Découvrez la suite de l'article et le diaporama, dès la page 2.
actionclactionfp