TRIBUNAUX (2/5). Cette semaine, profitant de l'inauguration du tout nouveau tribunal de Paris, Batiactu vous fait redécouvrir différents projets et chantiers de bâtiments judiciaires en France. Aujourd'hui, le tribunal de Limoges (Haute-Vienne), imaginé par l'Agence Nicolas Michelin & Associés (ANMA), qui présente un auvent très particulier.

Inauguré voilà un an, la cité judiciaire de Limoges est particulière. Son parvis, symbolisé par un immense auvent en porte-à-faux posé sur seulement deux côtés, présente une autre caractéristique typiquement locale : il est recouvert de carreaux de porcelaine, le matériau indissociable de la ville.

 

C'est le spécialiste Bernardaud qui a été choisi pour fournir les 12.800 petits carreaux blanc qui couvrent les deux pans de murs qui soutiennent l'auvent. Le matériau, contrairement à une idée reçue, n'est pas fragile mais au contraire très résistant. L'agence Nicolas Michelin & Associés a demandé que soient ajoutés de petits reliefs, afin d'enrichir l'impression visuelle lorsque l'observateur s'approche de ces façades. Le soin du détail et du clin d'œil, en somme.

 

Redécouvrez les autres spécificités du tribunal de Limoges en images dans les pages suivantes

actionclactionfp