XPAIR. L'Etat et les collectivités ont mis en place des incitations financières pour la rénovation énergétique des bâtiments mais les résultats attendus ne sont pas là quand il s'agit de rénovation du petit collectif et des maisons individuelles. Outre l'aspect financier, l'inadéquation de l'offre professionnelle est également problématique. L'association Rénover Ensemble est née de ce manque.

Joséphine Ledoux, directrice associée d'Enera Conseil, un bureau d'étude thermique revient pour XPAir (Batiactu groupe) sur la genèse de l'association "Rénover ensemble" qui compte une dizaine de membres, maîtres d'œuvre et entreprises du bâtiment, impliqués dans l'efficacité énergétique. Elle regroupe ainsi des compétences diverses : études thermiques, maîtrise d'œuvre fluides et bâti, ingénierie financière, architecture, isolation, menuiserie, électricité… "Enera Conseil connaissait bien le programme Effilogis mené par la région Franche-Comté", précise-t-elle. "En effet, la région subventionne à travers ce programme des projets techniques et ambitieux (BBC Rénovation) qui incluent obligatoirement une ingénierie spécialisée". Dans un premier temps, un audit énergétique financé par la région est réalisé, avant qu'une assistance à maîtrise d'ouvrage (AMO) ne coordonne les travaux. "En l'absence d'ingénierie et de maîtrise d'œuvre, même des projets initialement ambitieux sont au final dépouillés et revus à la baisse", note la spécialiste qui rappelle les problèmes fréquemment rencontrés : absence de dialogue entre les corps d'état entraînant des malfaçons, retards, dérives budgétaires…

 

La directrice associée d'Enera Conseil détaille les avantages apportés par ce regroupement à ses clients : "Des travaux de meilleure qualité et une évolution dans son savoir-faire. En premier lieu, tous les membres du groupement sont RGE ce qui garantit…".

 

Lisez gratuitement la suite de l'article sur XPAir (Batiactu groupe)
actionclactionfp