Avec 3.3 milliards de passagers annuels, le métro de Tokyo est le plus fréquenté au monde, suivi de Séoul et Moscou, avec chacun 2.5 milliards de voyageurs, selon une étude de l'UITP (International Association of Public Transport).

C'est à la 9e place que l'on trouve le métro parisien, premier réseau européen, avec 1,5 milliard de passagers par an, selon l'étude de l'UITP publiée mardi.

 

Derrière Tokyo (3.3 milliards), Séoul et Moscou (2.5 milliards), Pékin et Shanghai arrivent en quatrième et cinquième places, avec 2.5 et
2.3 milliards de passagers par an. Guangzhou (Canton) est septième, avec 1.8 milliard de passagers, talonné par New York et son 1,7 milliard, puis Mexico
(1,6 milliard). Hong Kong est dixième (1,5 milliard).

 

Le plus métro se trouve à Shanghai

 

Et si la longueur moyenne des lignes est de 20 kilomètres, c'est Shanghai qui possède le plus long métro du monde, avec plus de 500 kilomètres d'infrastructures, suivi par Pékin et Londres. Le métro de Paris est dixième, avec quelque 200 kilomètres.

 

Dans le monde, 148 villes ont un tel système, ce qui représente plus de 150 millions de passagers chaque jour, 9.000 stations de métro, et 11.000 kilomètres de lignes. Les deux tiers de ces transports sont situés en Asie et en Europe, qui comptent respectivement 50 et 45 métros. Quinze villes d'Amérique du Nord en sont équipées, 16 villes le sont en Amérique Latine, tout comme en Eurasie, et 6 au Moyen-Orient-Afrique du Nord.

 

Des lignes de mieux en mieux équipées

 

L'augmentation du nombre de nouveaux systèmes s'est accélérée depuis le début du millénaire : entre 1970 et 2000, il y a eu environ 25 nouveaux systèmes par décennie. Mais depuis, en moins de 15 ans, ce sont plus de 45 villes qui se sont ajoutées à la liste.

 

Enfin, 77% des métros fournissent un système d'accès à internet, soit dans les stations (73%), ou à bord des trains (58%), notamment via le wi-fi, qui équipe 51% des métros. 68% des réseaux prévoient d'améliorer leur connectivité d'ici 1 à 3 ans.
actionclactionfp