VOLS SUR CHANTIER. La préfecture de police et la Société du Grand Paris viennent de s'associer pour renforcer la sécurité sur les chantiers du Grand Paris Express.

Pour protéger les chantiers du Grand Paris express (GPE) des vols et actes délictueux, la préfecture de police et la Société du Grand Paris (SGP) ont annoncé, le 14 décembre 2017, avoir signé une convention. Plusieurs actions sont prévues, alors que des chantiers se déploient sur la ligne 15 Sud entre Pont-de-Sèvres et Noisy-Champs, et sur l'ensemble du réseau, où des travaux préparatoires sont en cours.

 

Des référents et correspondants sûreté participeront notamment à des actions de formation ou de sensibilisation auprès des entreprises et de la SGP sur les caractéristiques du secteur d'implantation des chantiers. Il est également prévu que les responsables des chantiers dressent un état des lieux de la situation de leur chantier et des risques liés à sa sécurité. Cette fiche sera ensuite transmise à la préfecture et au correspondant local qui pourront apporter des recommandations.

 

Permettre aux entreprises de travailler sereinement

 

La préfecture de police s'engage par ailleurs à ce que ces chantiers spécifiques soient pris en compte dans les maillages territoriaux des patrouilles. Un marquage électronique des matériels onéreux sera préconisé par la SGP auprès des entreprises. Enfin, un dispositif de suivi sera prévu pour surveiller l'évolution de la situation.

 

"Ce partenariat avec la préfecture de police de Paris va permettre aux entreprises intervenant sur nos chantiers de travailler sereinement et efficacement, dans un souci constant de respect des délais et d'optimisation des coûts", a commenté Philippe Yvin, président du directoire de la SGP. "Pour la préfecture de police, fortement mobilisée, c'est là une fierté que de participer à l'accomplissement de ce projet majeur qui va révolutionner la carte des transports dans l'agglomération parisienne", assure pour sa part Michel Delpuech, préfet de police.
actionclactionfp