UN PROJET/UNE PARTICULARITE. A la rentrée 2016, à la frontière entre Noisy-le-Grand et Bry-sur-Marne, un nouveau lycée international ouvrira ses portes à l'issue de 27 mois de travaux. Une enveloppe sur pilotis et deux autres unités ont été pensées sur une pente, par l'agence 2/3/4 architecture, avec une seule obstination : zéro énergie consommée.

Implanté sur un terrain de 2,5 ha à la frontière entre Noisy-le-Grand (Seine-Saint-Denis) et Bry-sur-Marne (Val-de-Marne), le lycée à sections internationales qui ouvrira ses portes à la rentrée 2016, sera le premier du genre dans l'académie de Créteil. Les 870 élèves, dont 150 internes venus de l'étranger, prendront ainsi place dans ce lycée imaginé par Jean Mas, architecte associé à l'agence 2/3/4 architecture, et construit en pente.

 

Situé en face des célèbres espaces d'Abraxas, réalisés à Noisy-le-Grand en 1978 par l'architecte espagnol Ricardo Bofill, et du nouveau collège international à une centaine de mètres, ce nouveau bâtiment de 13.800 m² a été réfléchi pour être réparti en trois unités.

 

"Le choix d'une forme forte s'est vite imposé", l'architecte Jean Mas, de l'agence 2/3/4

 

"Face à cette grande diversité architecturale, le choix d'une forme forte s'est vite imposé dès l'obtention du concours en 2011, signale l'architecte Jean Mas. En haut d'un terrain en pente, côté Noisy-le-Grand, nous avons alors imaginé ce lycée proprement dit avec une vue imprenable sur la vallée de la Marne, qui offre une orientation générale à l'ouest et nord-ouest du Grand Paris. Et côté Bry-sur-Marne, nous avons réfléchi à un internat en forme de U et sept à huit pavillons de fonction."

 

Découvrez dès la page 2, la suite de l'article et le diaporama.
actionclactionfp