energie renouvelable
Batiactu ©

Les Français très favorables aux énergies renouvelables

Deux sondages publiés récemment mettent en avant le très large soutien des Français aux énergies renouvelables et à leur développement. Ils associent ces nouvelles énergies à des images positives de respect de l'environnement ou d'indépendance énergétique et estiment majoritairement que le développement n'est pas assez rapide ni assez soutenu par les pouvoirs publics. Revue de détail.

 
 
 
 


En ce début d'année, deux enquêtes d'opinion différentes ont été menées respectivement par Qualit'EnR et Ifop, et par le Syndicat des énergies renouvelables (SER) et l'Institut Ipsos. Leurs résultats sont sans appel : les Français plébiscitent les énergies renouvelables et souhaitent que leur développement soit accéléré. Ainsi, selon le sondage réalisé par SER/Ipsos, pour 63 % des personnes interrogées le développement des EnR constitue un sujet de première importance, notamment dans le cadre du débat national sur la transition énergétique. Ils sont même 84 % à estimer que leur déploiement n'est pas assez rapide dans notre pays. Ils associent spontanément des valeurs très positives aux énergies renouvelables : 91 % en ont une bonne image et sont favorables à leur généralisation.

Du côté de Qualit'EnR/Ifop, le constat est identique : les sondés associent des valeurs de respect de l'environnement à 93 %, d'indépendance énergétique à 89 %, de confort à 85 % et d'économies à 77 %. Ils sont 67 % à juger que les efforts fournis par les pouvoirs publics en faveur des EnR sont insuffisants. C'est pourquoi, les Français interrogés souhaitent voir la filière – qui regroupe indistinctement l'éolien, le photovoltaïque, l'hydraulique, la géothermie – encouragée à 96 %. Il faut noter qu'ils sont 80 % à se prononcer en faveur du développement du gaz naturel et 54 % en faveur du nucléaire. Cette énergie montre d'ailleurs des opinions beaucoup plus tranchées et contrastées. Les énergies fossiles comme le charbon (43 %), les gaz de schiste (35 %) et le fioul (32 %) recueillent moins d'opinions favorables à leur soutien. Les gaz de schiste regroupent d'ailleurs plus de 65 % de personnes opposées à des degrés divers.

L'éolien bien accepté
Les arguments avancés pour le soutien aux énergies renouvelables reposent, pour les personnes interrogées par SER/Ipsos, sur la réduction des importations de pétrole (83 %) et la notion d'indépendance énergétique (68 %). Pour 54 %, le secteur contribuerait même à la croissance économique française. Malmenée dans son activité, l'énergie éolienne conserve pourtant une bonne image avec 83 % d'opinions positives. Les Français se montrent prêts à accueillir des turbines dans leur département (80 %) voire dans leur commune (68 %). Et 45 % sont prêts à tolérer des éoliennes dans le panorama de leur habitation, 40 % y étant opposés.

Lire la suite de l'article en page 2.

 
 
 
 
 



 
Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux
 




Energivie summit - Strasbourg
Du 03/11/2014 au 05/11/2014
Affaire de cadeaux - Paris
Du 04/11/2014 au 06/11/2014
Expoprotection - Paris
Du 04/11/2014 au 06/11/2014
Tp bat - Toulouse
Du 04/11/2014 au 06/11/2014
Normandbat - Rouen
Du 05/11/2014 au 07/11/2014

Recherche dans